jeudi 16 mai 2013

SIMPLE (Téléfilm français d'Ivan Calbérac - 2011)


Simple est un téléfilm dramatique français d'Ivan Calbérac (2011) réalisé d'après le livre « Simple » de Marie-Aude Murail paru à l'Ecole des Loisirs et produit par France 2 (rediffusion le 15 mai 2013).

Avec : 

 - Bastien Bouillon (Barbabé dit Simple) 
- Julien Drion (Kléber)
- Michel Aumont
- François Civil (Enzo)
Synopsis

À la mort de ses parents, Kléber, 20 ans (Julien Drion), doit prendre en charge son frère, Simple, 26 ans (Bastien Bouillon), atteint d'une forme d'autisme, qui a l'âge mental d'un enfant de 3 ans. Poursuivant ses études à Toulouse, Kléber réussit à trouver une colocation que les deux frères partagent avec quatre étudiants. Comment concilier les études, la vie amoureuse de Kléber, les contraintes de la vie en société et le bien-être de Simple, imprévisible au quotidien, à la franchise redoutable et aux limites imprécises ? Simple émeut son entourage : il rapproche les générations en provoquant le dialogue avec un vieux voisin acariâtre, il voit clair dans le cœur des amoureux. Mais Simple irrite aussi et ses bêtises se multiplient... 

Première : "Un film gai et enchanté sur le handicap mental. Simple, réalisé par Ivan Calbérac, diffusé ce soir à 20h35 sur France 2, remporte le pari. La performance de l’acteur principal Bastien Bouillon, qui incarne Simple, 26 ans mais trois d’âge mental, y est pour beaucoup (...)" [Emmanuelle Touraine du magazine Télé 7 Jours]

Mon opinion sur ce film

J'ai regardé ce film tout à fait par hasard, accroché par les premières images dans laquelle transparaît l'amour qui lie les deux frères. Je n'ai pas décroché jusqu'à la fin des 90 minutes du film, constamment partagé entre le rire et l'émotion, transporté par la finesse du jeu des acteurs, en particulier par le jeu extraordinaire de Bastien Bouillon qui campe un handicapé mental totalement crédible et émouvant.

Ma note : 4/5 A voir et revoir sans modération. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.