mercredi 29 juin 2016

LA VIE EST BELLE comédie dramatique de R. Benigni (IT-1997)



La vie est belle (titre original italien : La vita è bella) est une comédie dramatique italienne écrite et réalisée par Roberto Benigni sortie en décembre 1997 en Italie et en octobre 1998 en France.

Résumé

En 1938, Guido (Roberto Benigni), jeune homme plein de gaieté, rêve d'ouvrir une librairie, malgré les tracasseries de l'administration fasciste. Il tombe amoureux de Dora (Nicoletta Braschi),  institutrice étouffée par le conformisme familial et l'enlève le jour de ses fiançailles avec un bureaucrate du régime fasciste d'alors. Cinq ans plus tard, Guido et Dora ont un fils : Giosué ou Joshua (Giorgio Cantarini). Mais les lois raciales sont entrées en vigueur, et en tant que Juifs, Guido et Giosué sont déportés vers un camp de concentration allemand. Par amour pour son mari et son fils, Dora monte de son plein gré dans le train qui les emmène au camp où Guido veut tout faire pour éviter l'horreur à son fils. Il lui fait alors croire que les occupations du camp allemand sont en réalité un jeu dont le but serait de gagner un char d'assaut.

La musique choisie contribue beaucoup à cet univers de conte : il existe plusieurs thèmes musicaux dans le film, un principal (le plus fréquent), un lors de scènes d'amour (comme quand Guido se retrouve seul avec Dora) et celui de la mort (comme quand ils sont emmenés au camp).

Roberto Benigni définit lui-même son film comme une fable, un conte philosophique.

Mon opinion sur ce film

Ce film, qui traite en comédie un sujet terrible, celui de la déportation d’un père et de son jeune fils dans un camp de concentration nazi,  est un des chefs d’œuvre du cinéma italien de la fin des années 90. Il a d’ailleurs fait sensation et été couronné par un nombre impressionnant de prix prestigieux (Festival de Cannes, Oscars, etc.)

Je connaissais bien entendu ce film et j'hésitais à le revoir à cause de la cruauté des situations. C'est un beau film, peut-être pas cependant un chef d'oeuvre car le jeu de Benigni, souvent trop forcé, confine parfois à la farce.

Dans le même esprit



lundi 27 juin 2016

MEKONG STORIES film vietnamien de Phn Dang Di (Vietnam-2016)



Mekong stories est un film vietnamien, français, allemand, néerlandais réalisé par Phan Dang Di. Date de sortie en France : 20 avril 2016 ; durée  1h 42min.

Distribution :

  • Do Thi Hai Yen,
  • Le Cong Hoang,
  • Truong The Vinh

Présentation

Le film se passe à Saïgon, sur les bords du Mékong, au début des années 2000. C’est l’histoire de trois copains qui vivotent en attendant des jours meilleurs. Vu fait des études de photographie à l’université ;  Thang vit de petits trafics et Van rêve de devenir danseuse. Réunis par le tumulte de la ville, ils vont devoir affronter la réalité d’un pays en pleine mutation.

Mon opinion

Je suis allé voir ce film car il faisait partie de la sélection de la Fête du Cinéma. Il n'y a pas grand chose à en dire : Film parfait pour les salles d’art et d’essai où l’on se prend la tête en baillant avec un air de tout comprendre même lorsqu’il n’y a rien à comprendre, que des images sans intérêt qui s’enchaînent.


De jeunes et beaux acteurs, mais c’est à peu près tout et c’est insuffisant pour faire un film : scénario inexistant, dialogues (ou plutôt monologues) réduits au strict minimum, coucheries, drogue, bagarres rythment le temps de ces jeunes éphèbes asiatiques en quête d’identité et surtout de sens à leur vie. Je suis parti au bout d’une heure me demandant ce que je faisais là.  


Brian Austin GREEN (acteur américain)


Brian Austin Green est un acteur et chanteur américain, né le 15 juillet 1973 à Van Nuys (Californie).

Il s'est fait connaître et a été révélé avec son rôle de David Silver dans la série télévisée Beverly Hills 90210.

Biographie

Ses parents sont Joyce et George Green. Il a une demi-sœur, Laurie et un demi-frère, Keith. Il a des origines irlandaises et écossaises.  Il a grandi et a fait ses études au lycée de North Hollywood.

Carrière

Brian Austin Green a une double carrière, d’acteur et de musicien.

Carrière d’acteur

Il a commencé sa carrière en faisant quelques apparitions dans des séries télévisées tels que Côte Ouest, Melrose Place mais c’est le rôle de David Silver dans la série Beverly Hills 90210, qui lui a apporté la notoriété.  Il y sera présent de 1990 usqu'à la fin de la série en 2001. En 1995, il interprète le rôle d'Ethan dans Cruelle Jeunesse.
En 2004, il apparaît dans un épisode de la première saison (Le Grand Saut) de Las Vegas, dans le rôle du riche client Connor Mills.
De 2008 à 2009, il incarne un personnage récurrent dans la série Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor (Terminator: The Sarah Connor Chronicles), adaptée des films Terminator.
En 2009 et 2010, il interprète Metallo, un ennemi de Superman dans la neuvième saison de Smallville.
En 2010, il apparaît dans la septième saison de Desperate Housewives, il incarne Keith Watson, un entrepreneur en bâtiment.
De 2011 à 2012, il interprète l'un des rôles principaux dans la série télévisée Wedding Band.
En 2013, il obtient le statut d'acteur principal dans la série Anger Management.
Brian Austin Green a tourné dans 18 longs métrages, 3 courts-métrages, 12 films de télévision et 34 séries télévisées.

Musique

Brian Austin Green, qui est attiré par le rap, sort en 1996, One Stop Carnival, un album au son très Old School. Produit par Tracey E. Edmonds (femme du fameux artiste Babyface) et de Michael Mc Quarn, cet album n'a pas connu le succès espéré en raison de titres peu commerciaux. Il est possible de remarquer la présence des Black Eyed Peas sur l'un des morceaux de l'album, bien avant que le groupe ne devienne connu. Ils ont d'ailleurs parfois enregistré des chansons dans le studio personnel de ce dernier qui s'occupe toujours de musique dans le milieu rap / hip-hop.


dimanche 26 juin 2016

A LA POURSUITE DU BONHEUR comédie dramatique de G. Muccino (USA-2006)




À la recherche du bonheur ou La Poursuite du bonheur (Pursuit of Happiness) est une comédie dramatique de Gabriele Muccino sortie en 2006.

Synopsis

Chris Gardner (Will Smith), est un représentant de commerce dont les revenus, basés sur la vente d’un scanneur portatif auprès des médecins,  sont précaires. Sa vie familiale s'en retrouve grandement affectée : le seul salaire régulier est celui de sa femme, Linda, sa compagne (Thandie Newton), qui travaille comme femme de ménage et est à bout de forces. Découragée après les multiples échecs de quitter San Francisco pour New York. Malgré sa situation précaire, Chris se bat pour garder son fils de 5 ans, Christopher (Jaden Smith) et tente de faire face seul aux dettes accumulées et aux impôts impayés en se formant pour être courtier en bourse.  Il fait alors tout pour gagner l'attention de ses employeurs potentiels mais doit jongler au quotidien pour faire face à toutes les difficultés auxquelles il est confronté : perte de sa maison, de sa voiture, vol de l’un de ses précieux scanners, etc. Criblé de dettes et sans argent, il va devenir SDF dans une ville qui en compte déjà beaucoup et il va devoir s'acharner pour conserver sa dignité, encouragé par l'amour de son fils.

Mon opinion sur ce film

Un film sans concession sur un pays qui, certes, donne sa chance plus que tout autre aux battants mais ne fait aucun cadeau aux perdants, fussent-ils, comme le héros, pleins de courage et de combativité. Nous prions à chaque minute pour que Chris s’en sorte et qu’une bonne âme lui tende la main mais, s’il finit par gagner, c’est uniquement par sa force de caractère et surtout pour épargner à son fils de cinq ans (magnifique Jaden Smith, le propre fils de Will Smith), la terrible déchéance qui attend les loosers dans ce merveilleux pays qu’est l’Amérique. Pour y être allé récemment, je peux témoigner que la peinture que fait le film de la pauvreté qui côtoie la richesse triomphante n’est pas exagérée. De ma vie, je n’avais vu autant de SDF au fin fond de la déchéance occuper les centres villes (que l’on appelle Downtown aux USA) de villes par ailleurs richissimes comme Los Angeles ou San Francisco (où se déroule l’action).  Le film est, paraît-il, inspiré d’une histoire vraie : tant mieux si le héros qu’incarne Will Smith a réussi, mais combien d’autres sont broyés par la « machine à faire du fric » et la société sans scrupules à l’américaine qui est en train de gagner l’Europe ? Quoiqu’il en soit, ce film est une belle leçon d’humanité et d’optimisme pour tous.

Si vous avez aimé ce film, vous pourriez aimer :



samedi 25 juin 2016

L'INCROYABLE HISTOIRE DE WINTER LE DAUPHIN (USA-2011)


L’Incroyable Histoire de Winter le dauphin (Dolphin Tale, dans la version originale anglaise), est un film dramatique pour la jeunesse sorti en 2011, réalisé par Charles Martin Smith sur un scénario de Karen Janszen, dans lequel jouent Harry Connick, Jr., Ashley Judd et Morgan Freeman.
Le film est inspiré par l’histoire vraie d’un dauphin nommé Winter qui a été sauvé au large des côtes de Floride et pris en charge par l’association Clearwater Marine Aquarium ou CMA.

Résumé

Sawyer Nelson (Nathan Gamble) est un jeune garçon solitaire de 11 ans qui vit avec sa mère depuis le départ de son père cinq ans auparavant. Son seul ami est son cousin Kyle (Austin Stowell), plus âgé que lui. Kyle est un excellent nageur et envisage de se présenter aux Jeux Olympiques de natation. Mais, n'ayant pas les moyens de payer ses études universitaires, il s'engage dans l'armée.
Un jour qu'il passe à vélo au bord de la plage en se rendant à ses cours d'été, Sawyer découvre un pécheur tentant d'aider une femelle dauphin échouée et, en attendant les secours, il la libère des cordages du casier à crabes qui la maintenait prisonnière. Une équipe du centre Clearwater Marine Hospital (CMA) du Docteur Clay Haskett (Harry Connick, Jr.) recueille alors le dauphin pour le soigner.

Le lendemain et les jours suivants, Sawyer retourne au centre et fait la connaissance d’une fillette de son âge, Hazel (Cozi Zuehlsdorff), la fille du docteur Clay et ils deviennent amis. Comme le dauphin semble mieux réagir aux traitements lorsque le jeune garçon est présent, Sawyer intègre petit à petit l'équipe. D'abord contrariée par son absentéisme répété aux cours d'été, sa mère (Ashley Judd) comprenant que la passion de son fils pour la vie marine lui apportera plus que des cours qu’il suit sans conviction, elle l'autorise à aller plus régulièrement donner la main à l’équipe du Centre.

Mais les lésions provoquées par le cordage à la queue du dauphin sont trop importantes et l'équipe du Centre décide d'amputer la partie nécrosée, tout en sachant qu'une telle opération est très risquée et qu'elle n'a jamais été tentée. Après l'opération, Sawyer et Hazel commencent à réapprendre au dauphin, qu'Hazel a prénommée Winter, à nager sans son appendice.

Pendant ce temps, le cousin de Sawyer, Kyle, grièvement blessé lors d'une mission militaire, a été rapatrié partiellement paralysé des jambes, Etats-Unis. Sawyer se fait une joie de le revoir, mais Kyle, traumatisé par ses blessures, rejette tout contact avec sa famille et s'enferme dans le mutisme à l’hôpital militaire où il refuse toute visite y compris celle de Sawyer que cette fin de non recevoir blesse profondément.

A l'aquarium, malgré les soins qui lui sont prodigués, la santé de Winter se détériore car, pour pallier son absence de queue, le dauphin a mis au point une technique de nage qui déforme sa colonne vertébrale et, à terme, risque d'avoir de graves conséquences sur sa survie.

Malgré les ordres de son cousin, Sawyer, accompagné de sa mère, rend visite à Kyle. Celui-ci, en pleine séance de rééducation avec le Dr. Cameron McCarthy (Morgan Freeman), les reçoit mal mais Sawyer, voyant les miracles que le chirurgien plastique réussit avec d'autres militaires amputés, force sa timidité naturelle pour lui demander de venir au centre voir Winter. Devant l'enthousiasme du jeune garçon, le médecin que le défi intéresse, accepte de réaliser une prothèse destinée à remplacer la queue de Winter. Mais, lors du premier essai, le dauphin, furieux, se débarrasse de la prothèse et fracasse l'attelle contre les parois du bassin. Le Dr. Cameron, aidé de Sawyer qui passe tout son temps libre à apprendre tout ce que l'on sait sur les dauphins et leurs comportements, ne s'avoue pas vaincu et font d'autres tentatives jusqu'à ce que Winter finisse par accepter sa prothèse et apprendre à s'en servir.

Malheureusement, quelques jours plus tard, un violent cyclone s'abat sur la côte de Floride et une grande partie des installations du centre sont dévastées. Or, celui-ci avait déjà de grosses difficultés financières. Après sa remise en état par des bénévoles, le conseil d'administration se réunit et décide de vendre le centre à un riche acquéreur qui veut y installer un ensemble hôtelier.
Mais Sawyer et Hazel convainquent l'équipe du centre d'organiser une collecte de fonds et une journée portes ouvertes "Sauvez Winter". Kyle et son ancienne équipe de natation viennent en renfort et organisent une compétition au cours de laquelle le dauphin et les nageurs se mesurent à la course. La fête est un tel succès populaire que le nouveau propriétaire du centre propose à Clay de poursuivre comme chef de centre et, s'inspirant de l'expérience, de mettre au point un protocole qui permettra de rééduquer des handicapés ou des patients amputés appareillés.

Mon opinion sur ce film

Une magnifique histoire qui plaira autant aux enfants qu’aux adultes. Ce qui nous aurait aidé à mieux l’apprécier aurait été que le DVD se prolonge d’un bonus comportant un making-off (avec interviews des vrais protagonistes) sur cette belle aventure animale et humaine. Malheureusement, seules quelques images, sur le générique de fin, nous montrent des photos des différentes étapes du  les véritables protagonistes du sauvetage de Winter. C’est mieux que rien mais c’est un peu insuffisant.

En ce qui concerne les acteurs, je voudrais donner une mention spéciale à l’actrice peu connue qui joue le rôle de la petite Hazel (Cozi Zuehlsdorff), lumineuse et solaire comme seuls savent l’être les enfants. J’espère que les réalisateurs lui donneront l’occasion d’exprimer tout son talent dans de futurs films. 

Si vous avez aimé ce film, vous devriez aussi aimer : 


lundi 20 juin 2016

RAIN MAN comédie dramatique de Barry Levinson (USA-1989)


Rain Man est un film américain réalisé par Barry Levinson, sorti en 1988 aux États-Unis et en France en 1989.

Résumé

Lorsque Charlie Babbitt (Tom Cruise) apprend que son défunt père a légué presque toute sa fortune à son frère aîné dont il ignorait l’existence, il est furieux. Il l’est encore plus lorsqu’il découvre que Raymond (« Rain man ») est malade mental enfermé dans l'asile psychiatrique de Cincinnati.

En réalité, Raymond est un autiste Asperger aux comportements répétitifs. Il a l'habitude de regarder la télévision à une certaine heure pour ne pas manquer son émission favorite, le moindre contretemps provoquant chez lui des crises d'angoisse, ce qui donne lieu à des scènes tragi-comiques. Par exemple, lors de leur périple, Raymond voulant absolument regarder la télévision, Charlie doit s'arrêter à la première maison au bord de la route, et, après avoir tenté de faire illusion auprès de l'occupante des lieux avec un prétexte inventé à la hâte, il demande à ce que Raymond puisse regarder la télévision, pour lui éviter une de ses crises. Par ailleurs, Raymond n'a pas la moindre empathie, ce qui est l'un des signes de l'autisme. Vers la fin du film il montre cependant quelques signes d'amélioration, acceptant de partager une danse, il ne refuse plus les contacts physiques, etc.
Son vocabulaire aussi se limite à des phrases très simples; il répète inlassablement les mêmes mots, les mêmes formules, les mêmes histoires dont il n'a qu'une compréhension très superficielle (par exemple la formule « Qui est en première base ? », qu'il répète en boucle, notamment dans les situations stressantes, et dont Charlie tente vainement de lui expliquer le ressort humoristique). Comme la plupart des autistes Asperger, Raymond développe des capacités extraordinaires dans certains domaines très spécifiques : il a une faculté de mémorisation exceptionnelle qui lui permet de retenir de longues listes (accidents d'avion par date et par compagnie; numéros de téléphone, etc.) 

Dans un premier temps, Charlie, sous prétexte de l’emmener faire un tour, enlève son frère dans le but de récupérer la part d’héritage qu’il considère lui revenir. Débute alors un « road-movie » à travers les États-Unis en direction de la Californie, au cours duquel les deux frères apprendront à se connaître et finalement à s’aimer…

Autour du film

Le personnage de Raymond Babbitt est inspiré de Kim Peek, atteint du « syndrome du savant », décrit par le psychiatre américain Darold Treffert comme une maladie rare dans laquelle les personnes avec des troubles du comportement (parmi lesquels l'autisme) développent un ou plusieurs domaines de compétence, de capacité ou d'excellence qui sont en contraste avec les limitations d'ensemble de l'individu.

Le film est souvent cité pour avoir permis, en mettant en scène un personnage atteint du syndrome d'Asperger, à populariser cette forme d'autisme auprès du grand public, notamment à travers l'image du génie autistique.

Récompenses

Aux États-Unis, le film reçut quatre Oscars et en Europe à la Berlinale, il reçut l'Ours d'or du meilleur film.

Mon opinion sur ce film

L’autisme est un sujet qui me fascine. On a reproché à ce film de ne présenter qu’une facette tronquée de ce handicap complexe et encore mal connu : c’est la critique que lui font plusieurs autistes français célèbres comme Daniel Tammet ou Josef Schovanec, pour qui Raymond ne saurait être représentatif de la diversité du spectre de l'autisme ; ils jugent en outre que le film donne une vision datée, caricaturale et en partie inexacte du syndrome qu'il présente.
Sans vouloir contester ces affirmations, je rappellerai cependant que ce film date de 1988 et qu’il est l’un des premiers, sinon le premier, à aborder ce sujet, certes identifié depuis les années 1940  mais qui ne fut clairement diagnostiqué que vers la fin des années 1980. En outre, la France, toujours à la remorque des pays anglo-saxons dans le domaine de la psychiatrie, n’a reconnu l’autisme comme trouble du comportement qu’une 10e d’années plus tard.

Alors, reprocher à une œuvre de fiction, qui n’a aucune vocation scientifique, même si elle s’inspire de faits réels, de ne présenter qu’une version édulcorée d’un phénomène encore mal connu, mal diagnostiqué et encore plus mal pris en compte par la société (en particulier en France), n’est ni justifié ni honnête.


Personnellement, je considère ce film comme un film magnifique d’autant que le réalisateur a choisi, pour incarner ses deux personnages principaux, deux très grands acteurs : Tom Cruise est parfait en petit vendeur de voiture « m’as-tu vu » et flambeur, que la morale n’étouffe pas mais qui évolue vers plus d'humanité au contact de ce frère qu’il ne connaît pas et qu’il méprise au début. Ce rapprochement progressif entre deux êtres que tout sépare, est une des grandes réussites du film et offre de très beaux moments de complicité et de tendresse.

Quant à Dustin Hoffman, avec Tootsie, c’est l’un de ses plus beaux rôles. Personnellement, loin de critiquer Rain man, je n’ai aucun reproche à faire au réalisateur qui, selon moi, aborde un problème grave et sérieux avec humour et sensibilité.

HOMMAGE A ANTON YELCHIN


Mort de l’acteur Anton Yelchin


Anton Yelchin est un acteur russe naturalisé américain, né le 11 mars 1989 à Léningrad, en URSS, et mort le 19 juin 2016 à San Fernando, aux États-Unis, dans des circonstances mystérieuses. Il avait 27 ans.

Biographie

Anton naît en URSS en 1989. Il est le fils de Viktor Yelchin et Irina Korina, deux patineurs artistiques professionnels. En raison de leur religion judaïque, le gouvernement soviétique leur interdit de participer aux Jeux olympiques d'hiver de 1972 à Sapporo au Japon. En septembre 1989, ils immigrent aux États-Unis, alors qu'Anton est âgé de six mois, et obtiennent le statut de réfugiés politiques.

En grandissant, Anton est attiré par la musique. Il fait partie d'un groupe punk appelé The Hammerheads et dans lequel il joue de la guitare.

En 2000, il décroche son premier rôle au cinéma dans le film indépendant A Time for Dancing. Il apparaît également dans la saison 6 de la série Urgences.

En 2001, il est le 1er rôle de Delivering Milo de Nick Castle. Il commence à se faire un nom et apparaît dans 2 épisodes de la mini-série de science-fiction Disparition (Taken) produite par Steven Spielberg. Il y joue le rôle de Jacob Clarke.

Il joue ensuite un rôle régulier dans Huff et apparaît dans plusieurs autres séries comme The Practice, New York Police Blues, FBI : Portés disparus, Esprits criminels, New York, section criminelle, ...

Il se fait surtout connaître du grand public en 2007 avec Alpha Dog de Nick Cassavetes. Il y joue le rôle de Zach Mazursky, inspiré de Nicholas Markowitz, un adolescent tué en 2000 par un groupe de jeunes dirigé par Jesse James Hollywood. Anton Yelchin reçoit alors davantage de propositions. En 2009, il joue ainsi dans le blockbuster Star Trek de J. J. Abrams, 11e films de l'univers Star Trek. Il interprète le russe Pavel Chekov, autrefois incarné par Walter Koenig. La même année, il reprend un autre personnage connu, dans Terminator Renaissance, 4e volet de la saga Terminator : il y incarne Kyle Reese, déjà joué par Michael Biehn dans Terminator de James Cameron en 1984. Il apparaît également dans le film à sketches New York, I Love You, « suite new-yorkaise » de Paris, je t'aime.
En 2011, il est dirigé par Jodie Foster dans Le Complexe du castor aux côtés de Mel Gibson. Il prête ensuite sa voix au Schtroumpf Maladroit dans le film américano-belge Les Schtroumpfs et est surtout repéré dans le drame indépendant Like Crazy qui repart du Festival de Sundance avec le Prix du meilleur film.

Il tient à nouveau le rôle de Chekov en 2013, dans Star Trek Into Darkness.

En 2011, il joue dans le film de Craig Gillespie Fright Night, la comédie horrifique avec Colin Farrell et David Tennant.

Le 18 juin 2016, l'acteur est attendu par ses amis pour une répétition. Après plusieurs heures, et ne le voyant pas arriver, ses amis se rendent à son domicile de Studio City à Los Angeles et le trouvent mort, écrasé entre sa voiture et un mur : selon les premières constatations, il serait mort sur le coup. L'allée de sa maison est en pente et sa voiture est en marche, au point mort. Son décès est prononcé le jour suivant. Il avait 27 ans. 

Filmographie

Cinéma
  • 2001 : Delivering Milo, de Nick Castle : Milo
  • 2001 : 15 minutes de John Herzfeld : le garçon dans le building en flamme
  • 2001 : Le Masque de l'araignée de Lee Tamahori : Dimitri Starodubov
  • 2002 : Rooftop Kisses : Charlie
  • 2002 : Cœurs perdus en Atlantide de Scott Hicks : Bobby Garfield enfant
  • 2004 : Le Prince de Greenwich Village de David Duchovny : Tommy
  • 2005 : Des gens impitoyables de Griffin Dunne : Finn Earl
  • 2007 : Alpha Dog de Nick Cassavetes : Zach Mazursky
  • 2008 : Charlie Bartlett de Jon Poll : Charlie Bartlett
  • 2008 : Middle of Nowhere de John Stockwell : Dorian Spitz
  • 2009 : New York, I Love You : Kane, le jeune homme à Central Park
  • 2009 : Star Trek de J. J. Abrams : Pavel Chekov
  • 2009 : Terminator Renaissance de McG : Kyle Reese
  • 2010 : Memoirs of a Teenage Amnesiac : Ace Zuckerman
  • 2011 : You and I de Roland Joffé : Edvard Nikitin
  • 2011 : Le Complexe du castor de Jodie Foster : Porter Black
  • 2011 : Like Crazy de Drake Doremus : Jacob
  • 2011 : Les Schtroumpfs de Raja Gosnell : Schtroumpf Maladroit (voix)
  • 2011 : Fright Night : Charley Brewster
  • 2013 : Odd Thomas de Stephen Sommers : Odd Thomas
  • 2013 : Star Trek Into Darkness de J. J. Abrams : Pavel Chekov
  • 2013 : Only Lovers Left Alive de Jim Jarmusch : Ian
  • 2013 : Les Schtroumpfs 2 de Raja Gosnell : Schtroumpf Maladroit (voix)
  • 2013 : Broken Horses de Vidhu Vinod Chopra : Jacob Heckum
  • 2014 : Rudderless de William H. Macy : Quentin
  • 2014 : Cymbeline de Michael Almereyda : Clotus
  • 2014 : 5 to 7 de Victor Levin : Brian
  • 2014 : Burying the Ex de Joe Dante
  • 2014 : La Sentinelle (Dying of the Light) de Paul Schrader : Milton Schultz
  • 2015 : Green Room de Jeremy Saulnier : Pat
  • 2015 : Experimenter de Michael Almereyda : Rensaleer
  • 2015 : The Driftless Area de Zachary Sluser : Pierre
  • 2016 : Star Trek : Sans limites (Star Trek Beyond) de Justin Lin : Pavel Chekov

Télévision
  • 1999 : Urgences, saison 6, épisode 13 : Robbie Edelstein
  • 2000 : Geppetto de Tom Moore
  • 2002 : Amy, saison 3, épisode 18 : Davis Bishop (voix)
  • 2002 : Disparition, épisodes 2 et 3 : Jacob Clarke
  • 2002 : The Practice : Bobby Donnell et Associés, saison 7, épisode 7 : Justin
  • 2003 : FBI : Portés disparus, saison 2, épisode 1 : Johnny Atkins
  • 2003 : New York Police Blues, saison 11, épisode 13 : Evan Grabber
  • 2004 : Larry et son nombril (Curb Your Enthusiasm), saison 4, épisode 3 : Stewart
  • 2004 : Jack de Lee Rose : Jack
  • 2004-2006 : Huff : Byrd Huffstodt
  • 2006 : Esprits criminels, saison 2, épisode 11 : Nathan Harris
  • 2006 : New York, section criminelle, saison 6, épisode 2 : Keith Tyler

Distinctions

Récompenses
  • Young Artist Awards 2002 : meilleur jeune premier rôle dans un film pour Cœurs perdus en Atlantide.
  • Boston Society of Film Critics Awards 2009 : meilleure distribution pour les acteurs de Star Trek.

Nominations
  • Phoenix Film Critics Society Awards 2002 : meilleur espoir pour Cœurs perdus en Atlantide
  • Young Artist Awards 2003 : meilleur jeune second rôle dans un téléfilm ou mini-série pour Disparition
  • Young Artist Awards 2005 : meilleur jeune second rôle dans un téléfilm ou mini-série pour Jack
  • Washington D.C. Area Film Critics Association Awards 2009 : meilleure distribution pour les acteurs de Star Trek
  • Critics Choice Awards 2010 : meilleure distribution pour les acteurs de Star Trek

jeudi 16 juin 2016

Hugh GRANT (Acteur britannique)


Hugh Grant, né le 9 septembre 1960 est un acteur et producteur britannique. Il est principalement connu pour avoir joué dans des comédies romantiques et légères où il incarne généralement un maladroit sympathique "so British" : Quatre mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill, Le journal de Bridget Jones, Love Actually.


Biographie

Hugh Grant est né à Hammersmith (Londres) et grandit dans une famille cultivée, d'origine écossaise. Sa mère, Fynvola Susan MacLean, était professeur de français, et son père, James Murray Grant, un artiste, vendait des tapis pour subsister. Il a un frère aîné, James. Son arrière-grand-père, Dr. James Stewart, était écossais et connu pour avoir été le second de l'explorateur David Livingstone. Il est également lié à William Drummond, quatrième vicomte Strathallan. Hugh Grant a un lien de parenté avec l’acteur Thomas Brodie-Sangster : l'arrière-grand-mère de ThomasBrodie-Sangster était la sœur de la grand-mère de Hugh Grant.

Enfant, Hugh fréquente l'école Wetherby School, Latymer Upper School, puis l'Université d’Oxford (New College), où il étudie la langue anglaise et devient un membre notoire du club Piers Gaveston Society. Il est diplômé d'histoire de l'art.

Vie privée

Il partage la vie de Liz Hurley à partir de 1987, pendant plus de dix ans. En 2002, après sa rupture avec elle, il devient le parrain de Damian Charles Hurley, le fils de Liz Hurley. Il est le père d'une fille née en novembre 2011 et d'un garçon né le 29 décembre 20124, issus de sa relation avec la chinoise Tinglan Hong.


Carrière

Hugh Grant fait ses débuts en 1982 à la télévision dans un téléfilm intitulé Privileged. Il est alors connu sous le nom de « Hughie Grant ». Il faut environ trois ans pour que les producteurs l’engagent pour d’autres films de télévision.

En 1987, il reçoit la récompense du meilleur acteur au festival international de Venise pour son rôle d'homosexuel refoulé dans le film Maurice de James Ivory. En 1988, il fait une apparition remarquée dans le film de Ken Russell, Le Repaire du ver blanc et en 1991, il tient le rôle de Frédéric Chopin dans le film Impromptu. En 1992, il donne la réplique à Kristin Scott Thomas dans le film Lunes de fiel (Bitter Moon) de Roman Polanski. En 1993, il partage la vedette du film Les Vestiges du jour, avec Sir Anthony Hopkins et Emma Thompson.

En 1994, il connaît le succès grâce à la comédie romantique Quatre mariages et un enterrement. Il remporte ainsi plusieurs prix dont le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie ainsi qu'un BAFTA Award, en 1995.

Sa carrière prend alors un nouveau tournant lorsqu’il obtient le premier rôle masculin de Coupde foudre à Notting Hill avec Julia Roberts, qui le confirme définitivement en star de la comédie romantique. Le film est très bien reçu par la critique et constitue, encore aujourd'hui, le plus gros succès commercial de sa carrière. Ainsi, s'il tourne sous la direction de Woody Allen dans la comédie décalée Escrocs mais pas trop, en 2000, il enchaîne l'année d'après avec Le journal de Bridget Jones (2001) aux côtés de Renée Zellweger et Colin Firth, un succès commercial.

En 2002, il joue de son image d'éternel célibataire dans la comédie dramatique Pour un garçon, de Chris et Paul Weitz, où il a pour principal partenaire de jeu un tout jeune Nicholas Hoult. Le film est acclamé par la critique. En revanche, la même année, sa nouvelle comédie romantique, L'Amour sans préavis, de Marc Lawrence, avec Sandra Bullock, est mal reçu même s’il est un succès commercial.

Il ne prend ainsi pas de risques en 2003 en faisant confiance au scénariste de Coup de foudre à Notting Hill dont il rejoint le premier film en tant que réalisateur : la comédie chorale romantique Love Actually, qui lui permet de partager l'affiche avec une pléiade d’acteurs de renommée internationale (Alan Rickman, Emma Thompson, Liam Neeson, Laura Linney ou encore Bill Nighy.) De même quand il poursuit l’aventure de Bridget Jones : L'Âge de raison. Les deux films sont des succès commerciaux, même si le second est mal accueilli par la critique.

Échecs commerciaux et diversification

En 2006, alors âgé de 46 ans, l'acteur renoue avec Paul Weitz pour un projet différent de son genre de prédilection : mais la satire American Dreamz déçoit la critique, et constitue un échec commercial.  L'acteur enchaîne alors avec deux comédies romantiques réalisées par Marc Lawrence : en 2007 Le Come-Back, avec Drew Barrymore, puis Où sont passés les Morgan ? en 2010, face à Sarah Jessica Parker. Si le ton légèrement satirique du premier convainc la critique et le public, le second est cependant un échec sur les deux plans.

Il décide alors de s'aventurer dans des genres différents : en 2012, pour la co-production internationale Cloud Atlas, de Tom Tykwer et Andy et Lana Wachowski, il interprète ainsi une série de rôles différents, à l'instar de ses partenaires Halle Berry et Tom Hanks. Mais, si cette ambitieuse fresque fantastique et de science-fiction impressionne une grande part de la critique, elle est boudée par le public. Hugh Grant n'a pas plus de chance en 2015 avec le blockbuster de Guy Ritchie, Agents très spéciaux : Code UNCLE (The Man from U.N.C.L.E.), qui convainc également la critique, mais déçoit au box-office.

En 2014, lorsqu'il revient à 54 ans vers la comédie romantique, c'est pour une quatrième fois sous la direction de Marc Lawrence, mais pour un film indépendant et plus intimiste, où il a pour partenaire Marisa Tomei. Le film passe cependant inaperçu. Il choisit parallèlement de décliner le troisième et dernier chapitre de Le journal de Bridget Jones, dont le scénario ne l'aurait pas satisfait.
En 2016, il reviendra dans le biopic Florence Foster Jenkins, de Stephen Frears, avec l'actrice américaine Meryl Streep dans le rôle-titre.

Filmographie sélective


  • 1982 : Privileged, de Michael Hoffman
  • 1987 : Maurice, de James Ivory
  • 1992 : Lunes de fiel (Bitter Moon), de Roman Polanski
  • 1993 : Les Vestiges du jour (The Remains of the Day), de James Ivory
  • 1994 : Quatre mariages et un enterrement (Four Weddings and a Funeral), de Mike Newell
  • 1995 : Neuf mois aussi (Nine Months), de Chris Columbus
  • 1995 : Raison et Sentiments (Sense and Sensibility), de Ang Lee
  • 1999 : Coup de foudre à Notting Hill (Notting Hill), de Roger Michell
  • 1999 : Mickey les yeux bleus (Mickey Blue Eyes), de Kelly Makin
  • 2001 : Le Journal de Bridget Jones (Bridget Jones's Diary), de Sharon Maguire
  • 2002 : Pour un garçon (About a Boy), de Chris et Paul Weitz
  • 2003 : Love Actually, de Richard Curtis
  • 2004 : Bridget Jones : L'Âge de raison (Bridget Jones: The Edge of Reason), de Beeban Kidron
  • 2006 : American Dreamz, de Paul Weitz
  • 2012 : Cloud Atlas, de Tom Tykwer et Andy et Lana Wachowski : Révérend Gilles Horrox, gérant de l'hôtel, Lloyd Hooks, Denholme Cavendish, Superviseur Rhee, Chef Kona
  • 2016 : Florence Foster Jenkins de Stephen Frears

COUP DE FOUDRE A NOTTING HILL (USA-GB 1999)


Coup de foudre à Notting Hill (titre original : Notting Hill) est une comédie romantique américano-britannique réalisée par Roger Michell sorti en 1999.

Synopsis

Tout commence lorsqu’une jeune femme (Julia Roberts) entre dans une librairie spécialisée dans les livres de voyage du quartier de Notting Hill à Londres. La librairie est tenue par un célibataire trentenaire, William Thaker (Hugh Grant). Ce dernier lui propose de l’aider. Mais un client, par ailleurs voleur sans scrupule, qui, bien qu’elle soit incognito, l’a reconnue pour la grande actrice de cinéma Anna Scott, et lui demande un autographe.

Quelques instants plus tard, alors qu’il revient du café voisin avec un jus d’orange, il percute Anna et tache son T-shirt. William lui propose alors de venir se changer chez lui. La gentillesse et le côté maladroit de William doivent la séduire car elle l'embrasse en le quittant...

Trois jours plus tard, le colocataire allumé de William, Spike (Rhys Ifans), lui annonce qu'une certaine Anna a téléphoné... il y a trois jours ! William la rappelle, gêné, pour s’excuser, et elle lui fixe rendez-vous à l’hôtel de luxe où elle réside. Il y arrive en pleine conférence de presse et, comme il n’est pas accrédité, il se fait passer pour un journaliste travaillant pour une revue fictive dont il invente le nom « Chasse à courre » ! Lorsqu’après avoir franchi tous les barrages qui entourent une star, il parvient enfin à approcher l'idole, c’est pour l'entendre, à sa grande déception, s'excuser du baiser de remerciements qu’elle lui a donné.

Anna accepte cependant une nouvelle rencontre et William l’invite à l'anniversaire de sa sœur, Honey (Emma Chambers). Bien qu’Anna ne soit pas dans son monde et qu’on craigne le pire, la soirée se passe bien et se termine très romantiquement dans un jardin londonien où William et elle s'embrassent de nouveau. Lorsqu’ils se séparent, Anna demande à William s'il est libre le lendemain...

Le lendemain, ils vont voir un film, puis sortent dîner, une occasion qui leur permet malheureusement d'entendre des propos peu flatteurs prononcés par des spectateurs sur l’actrice qui est blessée dans son amour propre. Après le film, William raccompagne Anna à l'hôtel et elle lui propose de monter dans sa chambre sans savoir qu’en son absence, son petit d'ami, l'acteur Jeff King, est arrivé des Etats-Unis pour lui faire une surprise. Anna est contrariée et William se retire tristement. Le lendemain, il va voir seul le dernier film d'Anna, Helix, pour la présentation duquel elle se trouve à Londres.

Quelques mois passent. Sans vouloir se l’avouer, William est tombé fou amoureux d’Anna et sombre dans une dépression profonde que son groupe d’amis tente de dissiper en lui faisant rencontrer des femmes célibataires.

Un jour, alors qu’il est chez lui et ne pense plus à Anna, on sonne à sa porte. C'est une Anna désemparée, fuyant les paparazzi qui sont à ses trousses suite à la publication de photos compromettantes de ses débuts, qui lui demande asile. Il la fait entrer, la réconforte et, en toute amitié, il lui fait même répéter son prochain rôle. Le soir, sans la moindre arrière-pensée, il lui propose de l’héberger pour la nuit et ce qui devait arriver arrive : elle est fragile, il est craquant et ils passent la nuit ensemble.

Le lendemain, alors qu’elle s’apprête à partir, les paparazzi les surprennent et Anna, croyant à une trahison de William, s’enfuit en colère.

Les saisons passent... Honey s’est procurée l’adresse où William peut joindre Anna mais, pensant qu'elle est définitivement perdue pour lui, il les jette à la poubelle.

Puis, apprenant qu’elle est de nouveau à Londres pour tourner son nouveau film, William se rend sans beaucoup d'espoir sur les lieux du tournage. Bien qu’elle l’accueille a priori avec sympathie, il surprend une conversation entre Anna et un membre de l'équipe du film, dans laquelle elle dit qu'elle ne sait pas "ce qu'il est venu faire ici". William s'en va le coeur lourd.

Quelques jours plus tard, Anna vient lui rendre visite à la librairie : elle lui apporte un cadeau. Elle lui fait comprendre combien elle l'aime encore et, pour se protéger, il lui annonce qu'il préfère renoncer à elle. Le cadeau est une toile originale de Chagall dont Anna avait vu une copie sur les murs chez William.

Quelques instants plus tard, en présence de ses amis, il comprend son énorme bévue et tous se proposent pour l'accompagner vers Anna. Elle donne une dernière conférence de presse au cours de laquelle William applaudi par tout le public. va, en direct, lui déclarer son amour.
Mon opinion

Un des grands classiques de la comédie romantique, sympathique, drôle, avec deux acteurs au charme desquels on ne peut résister : Hugh Grant et Julia Roberts. Une belle histoire d'amour dont on ne se lasse pas. Malgré la présence de ces deux monstres sacrés, les seconds rôles (en particulier le copain déjanté de William, Spike : Rhys Ifans, impayable ou la cohorte des bons copains maladroits), ne sont pas sacrifiés et apportent au film, par leur touche comique, une dimension qui évite la mièvrerie, toujours risquée avec ce genre de comédies romantiques. 

Si vous avez aimé, je vous recommande aussi :

mardi 14 juin 2016

Ana GIRARDOT (Actrice française)



Ana Girardot, née le 1er août 1988, est une actrice française.

Biographie

Ana Girardot est la fille d'Hippolyte Girardot et d'Isabel Otero, et la petite-fille des peintres Antonio Otero et Clotilde Vautier (1939-1968). Elle n'a aucun lien de parenté avec la comédienne Annie Girardot.

Elle choisit d'être comédienne contre l'avis initial de son père et, durant deux ans, prend des cours de théâtre à New York. Après quelques rôles secondaires à la télévision et au cinéma, elle obtient un rôle principal particulièrement remarqué par la critique dans le film Simon Werner a disparu... de Fabrice Gobert présenté lors du Festival de Cannes 2010. Elle joue le rôle de l’énigmatique Lucy dans les Revenants saison 1 (2012) et saison 2 (2016) du même réalisateur.

Filmographie

Longs métrages

  • 1992 : Après l'amour de Diane Kurys — Juliette
  • 2010 : Simon Werner a disparu... de Fabrice Gobert — Alice Cartier
  • 2012 : Cloclo de Florent Emilio Siri — Isabelle Forêt
  • 2012 : Radiostars de Romain Lévy — Sabrina
  • 2013 : Amitiés sincères de Stéphan Archinard et François Prévôt-Leygonie — Clémence
  • 2014 : Paradise Lost (Escobar: Paradise Lost) d'Andrea Di Stefano — Anne
  • 2014 : Le Beau Monde de Julie Lopes-Curval — Alice
  • 2014 : La prochaine fois je viserai le cœur de Cédric Anger — Sophie
  • 2014 : Un homme idéal de Yann Gozlan — Alice Fursac
  • 2015 : Foujita de Kôhei Oguri - Youki
  • 2016 : Saint-Amour de Gustave Kervern et Benoît Delépine
  • 2016 : Le Vin et le vent de Cédric Klapisch

Courts métrages

  • 2009 : Spiritual America de Marc Dujarric : Tara
  • 2012 : 216 Mois de Frédéric Potier et Valentin Potier : 'Lisa
  • 2012 : Les Chancelants de Nadine Lermite : Juliette
  • 2013 : Aurore boréale de Keren Ben Rafael
Télévision
  • 2010 : Yvette collection Chez Maupassant d'Olivier Tchasky : Yvette
  • 2010 : Diane, femme flic Episode Etoiles filantes de Jean-Michel Fages : Lola
  • 2012 : Les Revenants de Fabrice Gobert (série) : Lucy
  • 2016 : Les Revenants saison 2 de Fabrice Gobert (série) : Lucy

Clips
  • 2010 : It's Working de MGMT

Théâtre

  • 2014 : Roméo et Juliette de William Shakespeare, mise en scène Nicolas Briançon, Théâtre de la Porte-Saint-Martin

lundi 13 juin 2016

Swann NAMBOTIN (Jeune acteur français)




Swann Nambotin, né en 20021, est un jeune acteur français. Il est connu pour son rôle de Victor dans Les Revenants, saison 1 et 2, série télévisée de Fabrice Gobert produite par Canal+.
.
Biographie

Swann Nambotin est originaire de la ville de Revonnas, dans le département de l'Ain en région Rhône-Alpes. 

C'est en passant un casting pour le film La Guerre des boutons (où il n'a pas été retenu) qu'il a été repéré, et amené à jouer le personnage du petit Louis/Victor, un enfant revenu d'entre les morts et doué de pouvoirs surnaturels, dans la série télévisée Les Revenants en 2012. Personnage-clé, parmi les plus intrigants de la série, il a repris du service dans la saison 2.

Stephen King, le maître du thriller-fantastique américain, a dévoilé sur Twitter qu’il était un véritable fan de la série française Les Revenants : 

« Je regarde Les Revenants. Terrifiant et sexy. C’est drôle de voir une série télé étrangère qui n’a pas été américanisée[1]. Cet enfant, Victor, me fait faire des cauchemars ! »

Victor/Louis est un des personnages-clé de la série. Il dit n'avoir pas ressenti l'aspect angoissant de son personnage durant le tournage, et découvert seulement l'ambiance de la série aux projections en avant-première.



[1] Cette remarque de Stephen King est erronée car la série a eu tellement de succès aux Etats-Unis qu’une adaptation américaine en a été entreprise. 

dimanche 12 juin 2016

Thomas DORET (Jeune acteur belge)


Thomas Doret est un comédien belge né le 10 décembre 1996 à Seraing.

Filmographie

  • 2011 : Le Gamin au vélo des Frères Dardenne
  • 2012 : Renoir de Gilles Bourdos
  • 2013 : Quand je serai petit je serai acteur de Éric Guirado et Keren Marciano
  • 2014 : Trois cœurs de Benoît Jacquot
  • 2014 : Sacré Charlemagne d'Adrien François, court métrage
  • 2014 : Petit Homme de Jean Guillaume Sonnier, court métrage
  • 2014 : Les témoins de Hervé Hadmar, série télévisée
  • 2014 : Au plus près du soleil d' Yves Angelo
  • 2015 : Paris de Gilles Bannier, série télévisée
  • 2015 : Les Revenants (Saison 2) de Fabrice Gobert, série télévisée (Esteban)
  • 2016 : La Fille inconnue des Frères Dardenne
  • 2016 : Seuls de David Moreau
  • 2016 : L'ami de Renaud Fely, Arnaud Louvet
  • 2016 : Nadia de Léa Fazer, Téléfilm

Récompenses

  • 2011 : Grand prix au Festival de Cannes 2011 pour Le Gamin au vélo
  • 2011 : Prix du meilleur acteur au Texture Film Festival (Russie).
  • 2011 : L’artiste Liégeois de l'année 2011
  • 2012 : Prix du meilleur espoir masculin aux Magritte du cinéma
  • 2013 : Président du jury jeune au festival international du film policier de Liège.
  • 2013 : Ambassadeur d'honneur de la province de Liège.
  • 2014 : Léopard d'argent au Festival de Locarno 2014 Pour Petit Homme


LES REVENANTS-SAISON 2 (série TV-2015)


Les Revenants (saison 2)

Près de deux ans après la fin de la saison 1 de Revenants qui nous avait laissé sur notre faim, et alors que nous ne l'attendions plus, Canal+ a enfin programmé une saison 2 des Revenants. Celle-ci est composée de 8 nouveaux épisodes qui ont été diffusés sur Canal+ entre le 20 septembre et le 19 octobre 2015. Le DVD est sorti dans la foulée le 23 octobre 2015.

Résumé

La deuxième saison commence six mois après que les Revenants se soient rassemblés, une nuit, autour de la Main Tendue où sont réfugiés les habitants de la ville. 

Entraînés  par Lucy, ils ont emmené avec eux Simon, Camille (que sa mère, Claire, a voulu accompagner) ainsi que le mystérieux petit Victor dont Julie n'a, comme Claire l'a fait pour Camille, pas voulu abandonner. Au matin, les gendarmes, qui s’étaient déployés à l’extérieur autour de la Main Tendue, ont eux aussi disparu et personne ne sait ce qu’ils sont devenus. Le barrage a été mis sous surveillance car l’eau, qui s'écoule toujours sans qu'on en connaisse la raison, a continué à monter et a envahi la ville. L'armée a remplacé les gendarmes disparus et assure le contrôle des allées et venues des habitants restés sur place.

Distribution (acteurs principaux)


Les Revenants   
                                                                                                                     
·      Camille Séguret (Yara Pilartz):  Adolescente de 15 ans décédée dans un accident de bus 4 ans auparavant ;
·      Serge (Guillaume Gouix): Frère de Toni. Tueur en série, mort il y a 7 ans ;
·      Simon Delaitre (Pierre Perrier) :  Jeune homme de 23 ans, mort dans des circonstances mystérieuses (suicide ou assassinat ?) il y a 10 ans, le jour où il devait épouser Adèle Werther ;
·     Viviane Costa (Laetitia de Fombelle) : 45 ans, femme de Michel Costa, morte noyée dans le lac gelé il y a 34 ans ;
·     Victor/Louis (Swann Nambotin) : - Enfant d'environ 8 ans, assassiné avec sa famille il y a 35 ans. 
Les Séguret et leurs proches

·     Léna Séguret (Jenna Thiam) : Sœur jumelle de Camille Séguret, aujourd'hui âgée de 19 ans ;
·     Claire Séguret (Anne Consigny) : Mère de Camille et de Léna Séguret ;
·    Jérôme Séguret (Frédéric Pierrot) :Père de Camille et Léna, ex-époux de Claire;
·    Pierre Tissier (Jean-François Sivadier): Gérant de la « Main Tendue », un refuge pour sans-abris, entretient une relation avec Claire Séguret ;
·    Frédéric (Matila Malliarakis) : ex-petit ami de Camille, entretient depuis sa mort une relation avec sa sœur, Léna Séguret ;
·     Lucho, (Vincent Trouilleux):  le copain de Frédéric.

Adèle Werther et ses proches

· Adèle Werther (Clotilde Hesme) : Anciennement fiancée à Simon avant la mort de ce dernier,  fiancée dans la 1ère saison au capitaine de Gendarmerie Thomas (Samir Guesmi) ; maman de Chloé, 10 ans, fille de Simon, qu’elle a eue après son décès ;
·   Thomas (Samir Guesmi) : Capitaine de la gendarmerie, fiancé d'Adèle Werther avant sa disparition à la fin de la saison 1;

Julie Meyer et ses proches

·   Julie Meyer (Céline Sallette) :  - Infirmière sans famille qui recueille et héberge "Victor", l’étrange petit garçon ; elle a elle-même été agressée et laissée pour morte par Serge, le tueur en série ; elle a entretenu une relation avec Laure;
·    Laure (Alix Poisson) :  Lieutenant de gendarmerie, ancienne compagne de Julie Meyer ;

Toni et ses proches

·    Toni (Grégory Gadebois) :  Frère de Serge. Gérant du Lake Pub ;

·    Lucy Clairsene (AnaGirardot) : - Serveuse du Lake Pub, arrivée en ville il y a un an. En fait, on apprend qu'elle fait partie des Revenants. 

Les nouveaux venus de la 2ème saison
  •  Audrey (une jeune  revenante) : Armande Boulanger
  •  Berg (un technicien envoyé pour étidier le barrage) : Laurent Lucas
  •  Estéban (un jeune revenant) : Thomas Doret
  •  Etienne (un revenant, père de Berg): Aurélien Recoing
  • Hélène (Alice Butaud)
  • Médecin (Pierre Rochefort)
  •  Milan (un revenant, père de Toni et de Serge) : Michaël Abiteboul
  •  Morgane (un revenant, amant de Lucy) (nom de l'acteur ?)
  • Ophélie (une infirmière) : Pauline Parigot
  • Virgil (un revenant, le passeur): Ernst Umhauer
 Ø  1er épisode : L’enfant

Lorsque la saison commence, Adèle est sur le point d'accoucher de l'enfant de Simon. Une partie de la ville est toujours inondée. Des rumeurs ont circulé à propos d'un retour des morts, mais les militaires n'y ont pas cru. Les rares témoins ont fini par se taire. Parmi eux Léna et son père Jérôme qui n'ont pas renoncé à retrouver Camille et Claire. 

Berg, un technicien chargé d'étudier la raison de la fuite inexpliquée du barrage arrive en ville. Il semble en savoir beaucoup plus qu'il ne le prétend. C'est alors que se produit une nouvelle vague de résurrections.

Ø  Episode 2 : Milan

Milan est un des nouveaux personnages de la saison 2. Dans cet épisode, on comprend qu’il a été le père de Serge et de Toni (que l’on voit enfants) et qu’il les a élevés dans la peur et la violence.

Les Revenants se cachent depuis des mois dans le Domaine, une zone de pavillons coupée du reste de la ville par l’inondation. Camille et Claire vivent dans l'un des pavillons dont elles n'osent pas sortir car, dès qu'elles metent un pied dehors, elles sont encerclés par des Revenants hostiles.  Julie, Victor et Mme Costa vivent dans l'ancien appartement de Julie. Les réfugiés, qui se sont habitués tant bien que mal à cette vie cloîtrée et apparemment sans espoir, tentent de survivre et attendent. Leur quotidien se trouve bouleversé le jour où survient une nouvelle vague de Revenants. 

Parmi ces nouveaux venus, deux adolescents, Esteban et Audrey, ex-camarades de classe de Camille décédés comme elle dans l’accident de bus ; mais aussi Hélène, la mère de Victor, accompagnée de son fils aîné, Paul : ils veulent reprendre Victor avec eux, au grand dam de Julie, qui se sent exclue. A cette occasion, on apprend que Victor s’appelle en réalité Louis. 

Camille profite de l’arrivée d'Esteban et d’Audrey pour s’enfuir car elle étouffe, enfermée avec sa mère Claire, surprotectrice. Dans leur fuite, ils croisent la Horde, des Revenants qui semblent hostiles mais qui en réalité ne les agressent pas et au contraire s'écartent lorsqu'ils s'approchent, les laissant passer. L'image est toutefois troublante.

Camille tente d'expliquer à Esteban et à Audrey qu'ils sont morts mais ils ne veulent pas accepter la réalité. Ils ne changent d'avis que lorsque Virgil (Ernst Umhauer), un jeune revenant qui sert de passeur et permet aux morts de traverser le lac, les conduit sur le site de l’accident du car. Pendant ce temps, Claire, partie à la recherche de sa fille, se fait agresser. On nous laisse penser qu'elle l'a été par la Horde mais c'est une fausse piste qui sera dévoilée plus tard.

La rumeur du retour d'Audrey a précipité le retour de ses parents qui demandent de l'aide à Pierre, le directeur de la Main Tendue. Toni revient finalement dans son pub et, malgré Léna qui veut l'en empêcher, il se rend à la Main Tendue. Pierre qui, dans la saison 1 était plutôt favorable aux Revenants, le fait prisonnier dans le sous-sol.

Léna, qui n'a pas de nouvelles de son son père (Jérôme Séguret) le retrouve dans leur maison qui a été inondée : il collecte toutes les informations qu’il peut sur les Revenants, espérant trouver dans les dates et les lieux la clé de l'énigme. Jalouse contre lui car il l'a abandonnée pour rechercher Camille, sa soeur, elle part chercher du réconfort chez le seul ami qu'elle ait, Serge, sans savoir que ce dernier est un assassin multirécidiviste.

Entre temps Milan est revenu à la ferme. Par des flashes back, on apprend que c’est lui le responsable, trente-cinq ans auparavant, de l’assassinat de la famille de «Victor/Louis». Après l'effondrement du 1er barrage, il s'était érigé en chef d'une secte millénariste qui s'était donnée pour mission d'éradiquer le mal responsable de la catastrophe. Il avait donc monté une milice pour exécuter tous ceux qui, selon lui, devaient être punis.

On apprend que le père de Louis est encore en vie : il a miraculeusement survécu aux assassins qui ont tué sa femme (Hélène) et ses deux fils (Paul et Louis/Victor) et se trouve, depuis, dans le coma. Il semble également que Louis était déjà un enfant étrange à l’époque : il dessinait de terribles scènes prémonitoires.

Lucy découvre que Milan, qui a aussi été son meurtrier, est revenu d’entre les morts, 

Simon, apprenant qu'Adèle a accouché, revient en ville pour la naissance de son fils. À l'hôpital, Adèle refuse d'approcher le bébé, dont l'état empire : au moment où son cœur allait cesser de battre, un seul effleurement de sa main suffit à le ranimer.

Ø  Episode 3 : Morgane

Comme Milan, Morgane est un nouveau venu. Malgré son nom, c’est un jeune homme qui a été l’amant de Lucy. Par jalousie, Milan les a assassinés tous les deux dans des conditions particulièrement atroces : après les avoir battus à mort, il les a jetés dans la cave du café qu'il tenait. Toni et Serge, alors enfants, avaient assisté à leur lente agonie. 

Dans les environs du barrage, Berg a trouvé un gouffre qui pourrait expliquer pourquoi l’eau s’écoule et noie inexplicablement la vallée mais, en l'explorant au sonar, les militaires repèrent des formes étranges qui se déplacent au fond. 

Camille se rapproche de Virgil, ce qui n’est pas du goût de sa mère, Claire. 

Après qu'Adèle ait redonné vie à son nouveau-né, elle s’habitue à lui alors que sa fille Chloé retrouve des souvenirs qu'elle ne devrait pas connaître.

Léna est revenue à la ferme où elle croit trouver un refuge mais c'était sans compter sur Milan, qui exerce toujours son emprise sur Serge.

Léna demande à Serge de l'emmener au Domaine où se trouvent les Revenants afin de retrouver sa mère et sa soeur. Mais Serge a reçu l'ordre de Milan de l'assassiner. Il l'amène à la clairière où tant de meurtres ont déjà eu lieu. Pour satisfaire Milan, Serge tire sur Léna mais il ne fait que la blesser. Milan, comprenant que Serge l'a trompé tente d'achever Lena, inconsciente, en la poignardant. Mais Serge l’en empêche en tirant sur Milan et ramène Lena blessée au domaine où Claire et Lena la soignent tant bien que mal.

A la Main tendue, Pierre, au prétexte de le protéger, a enfermé Toni au sous-sol ; il souhaite en réalité découvrir l’emplacement du Domaine.

Julie, qui n'a plus rien à faire avec les Revenants depuis le retour de la mère et du frère de Louis/Victor, traverse la zone inondée pour revenir du côté des vivants...

Ø  Episode 4 : Virgil

Virgil fait partie des Revenants mais, comme Lucy, il semble avoir un statut particulier :il sert de passeur pour permettre aux Revenants de traverser le lac qui sépare le village du Domaine.

Jérôme et Berg ont mis leurs forces en commun pour faire avancer leurs recherches : ils décident de se rendre dans le hameau où la famille de Victor a été assassinée. Peu avant, Julie a rejoint également le hameau à la recherche du père de Louis/Victor. Elle trouve la demeure des Levanski abandonnée . On apprend que 35 ans auparavant, un premier barrage avait cédé, faisant des dizaines de morts dans la vallée et épargnant les habitants du hameau, mais dans les mois qui ont suivi, plusieurs morts violentes ont eu lieu inexplicablement.

Milan qui s'est auto-investi d’une mission de justicier a ordonné le massacre des Levanski dont le fils Louis/Victor dessinait des visions de la catastrophe. Pour Milan, Louis était le responsable de celle-ci et il devait le punir. C’est aussi Milan qui avait exécuté Virgil, un jeune délinquant qui commettait des petits larcins. Après que Serge, petit garçon, l'ait libéré de l'endroit où Milan le tenait séquestré, ce dernier l'a abattu de sang froid dans la forêt devant les yeux de son fils. On comprend que c'est ce traumatisme qui a fait à son tour de Serge un meurtrier.

Au domaine, Léna est soignée par Camille et Léna. Mais elle constate qu'en son absence, leur relation s’est dégradée.

Le bébé d'Adèle a disparu. La police la suspecte de lui avoir fait du mal. En réalité, c'est Simon qui, pensant qu'Adèle risquait de le négliger, l'a enlevé et apporté à Lucy. Cette dernière, pensant que le bébé a un rôle à jouer dans la survie des Revenants l'a confié à un couple mort peu après être devenus parents.

Aidé d'autres Revenants, Lucy part se venger de Milan qu’elle noie au fond du lac. Elle engage ensuite Serge à aller libérer Toni à la Main tendue. Quand Simon réalise que le couple à qui il a confié son bébé sont ses propres parents suicidés, il préfère ramener le bébé à Adèle et lui propose de s'enfuir et de quitter la ville.

Ø  Episode 5 : Mme Costa

Tout commence 35 ans plus tôt, soit 3 mois après la rupture de l'ancien barrage. Madame Costa, qui était institutrice comme son mari, rentre chez elle. Son mari garde Louis que ses parents ont oublié de venir chercher à l’école. Louis est en train de dessiner un chien et une femme qui se noient.  Le soir même, Madame Costa se noie en essayant de retenir son chien qui s’est enfui sur le lac gelé.

De nos jours, Victor/Louis fait un cauchemar dans lequel il voit Julie qui se jette dans le vide. Lorsqu'il se réveille, il convainc Madame Costa de l’accompagner pour tenter de la sauver.

Adèle, Simon et leurs enfants (le bébé, dénommé Nathan, et Chloé) vont se réfugier à l'église mais Simon ne fait pas confiance au prêtre. Pendant ce temps, Jérôme Séguret et Berg essaient de comprendre ce que signifient les dessins de Louis. Audrey se présente chez M. Séguret et lui révèle où se trouvent Léna, Camille et Claire puis Audrey demande à voir ses parents,

A la Main Tendue, loin d'être accueillie comme elle le souhaitait, Audrey est considérée comme un monstre et sa mère la livre à Pierre, qui l'enferme au sous-sol comme il l’avait fait pour Toni.

Julie va rendre visite au père de Louis, M. Levanski, dans le coma depuis l’assassinat de sa femme et de ses fils. En voyant Julie, une infirmière du nom d'Ophélie comprend qu’elle fait aussi partie des Revenants et, au lieu de la signaler aux autorités, elle la cache dans l'hôpital.

Nathan, le fils de Adèle et Simon, est finalement baptisé.

Toni se réveille chez lui et voit huit femmes silencieuses qu’il ne connaît pas. Mais Serge lui les reconnaît car il les a toutes assassinées. Parmi ces femmes, il y a Esther.

Ø  Episode 6 : Esther

Esther fait partie des victimes de Serge. Toni convainc son frère de la ramener « parmi les vivants », en ville, où il pense que ses parents l'attendent toujours. Toni, Serge et Esther arrivent devant l’immeuble où vivait Esther mais il est désert, puis la victime les entraîne vers le tunnel où elle est morte. Toni oblige son frère à demander pardon à la jeune femme mais Esther reste impassible. Se tournant vers l'entré du tunnel elle dit seulement: « Où est le petit garçon ? ». En effet, la nuit de son meurtre, Victor/Louis s’était présenté devant elle pour la mettre en garde.

Madame Costa et Louis/Victor, qui sont revenus à l'appartement de Julie, toujours cachée dans une chambre isolée de l'hôpital par Ophélie, sont surpris par les hommes de main de Pierre (Frédéric et Lucho). Lucho abat madame Costa et Louis/Victor oblige mentalement ce dernier à se suicider en le poussant à se jeter par la fenêtre.

À l'hôpital, Julie parvient à communiquer avec M. Levanski. Ce dernier lui apprend que Louis n'est pas son fils mais un enfant adopté qui s’était un jour présenté chez eux. On voit dans un flash-back l'enfant frapper la porte des Levanski, entrer, s'installer à table et, devant leurs regards interloqués, se mettre à dessiner.

En apprenant que le corps de Thomas (le gendarme qui allait épouser Adèle, disparu à la fin de la saison 1) a peut-être été retrouvé, Adèle s'est rendue à la gendarmerie avec son bébé qui lui est confisqué par les militaires.

Lucy, accompagnée de deux autres Revenants, arrive à l'église où se trouvent Simon et Chloé. Elle demande à Simon de les suivre, mais ce dernier refuse.

Dans le lac, des plongeurs retrouvent le corps de Milan lesté de pierres. Ils le remontent et celui-ci revient une nouvelle fois à la vie.

Jérôme et Berg, à la recherche du Domaine, aperçoivent un homme dans la forêt et le suivent. Ils parviennent ainsi à gagner le Domaine. Ils tombent sur Léena qui tentait de sortir pour aller chercher de l'aide. Celle-ci les ramène à la maison où se trouvent Claire et Camille : toute la famille Séguret est à nouveau réunie. Ensemble, ils décident de repartir pour rejoindre la ville mais la Horde des Revenants s'interposent entre eux et la route.

Ø  Episode 7 : Etienne

Encore un nouveau personnage : Etienne s'avère être le père de Berg et le concepteur du 1er barrage. 

Trente-cinq ans auparavant, Milan orchestrait le suicide collectif des membres de la secte qu’il avait créée à la suite de l’effondrement du barrage. Parmi eux se trouvaient les parents de Simon ainsi qu' et Étienne, le père de Berg. Au terme de la tuerie, Milan avait confié à Pierre la tâche de l'abattre avant de se tuer, mais celui qui était à l'époque un jeune homme n'avait pas pu se résoudre à se suicider. Près de là, Victor/Louis observait la scène. Auparavant, Louis avait tenté en vain de prévenir Étienne, le concepteur du barrage, que celui-ci s'effondrerait, faisant des 100es de victimes, mais Etienne ne l'avait pas écouté. Peu après, Louis s'était présenté chez les Levanski qui l'avaient adopté.

Dans le Domaine, la Horde attend Camille. Comme elle refuse de les suivre, ils partent vers la forêt, conduits par Lucy et suivis par Berg, qui retrouve parmi eux son père qui n'a plus aucun souvenir de sa vie.

Malgré leur peur, les Séguret franchissent le mur formé par la Horde qui s’écarte à leur passage et ils sont secourus par l'armée, la route du Domaine étant redevenue praticable car les eaux ont baissé.

Au QG installé par l'Armée, le commandant en charge a de nombreuses questions à poser et la présence de Milan, Louis, Adèle et les Séguret le force à accepter l'idée que des morts sont de retour. Simon vient chercher Nathan avant que Lucy ne parvienne à l’emmener avec elle. La rencontre fortuite de Milan et de Louis va leur donner cette opportunité : Milan voit en Louis un prophète, mais sa présence effraie le jeune garçon et, mentalement, il provoque des pannes d'électricité dans le bâtiment. Un capitaine essaie de raisonner Milan mais pendant la panne de courant, il est pris de visions et commence à menacer ses collègues avec son arme de service et il est abattu. Les Séguret fuient le QG avec Chloé, pendant que Simon et Adèle vont rechercher Nathan mais le bébé a disparu.

A l'hôpital, Julie apprend qu’après lui avoir fait les révélations sur Victor/Louis, M. Levanski est mort d'un arrêt cardiaque. Elle retrouve Madame Costa qui, après qu’elle a été tuée par Lucho, s’est réveillée comme si de rien n’était. Mme Costa révèle à Julie que Louis/Victor a quitté le Domaine pour partir à sa recherche. Espérant le retrouver à la Main tendue, Julie s'y rend mais elle est capturée par Pierre et enfermée avec Audrey et sa mère. 

> Episode 8 : Les revenants

La scène se passe 36 ans auparavant : Lucy arrive au village et se présente au bar tenu par Milan.

Un an plus tard, après les événements du barrage et le suicide collectif de la clairière, M. Levanski rentre chez lui, seul. Il y retrouve Louis, qu’il croyait mort. Il cache chez lui l’enfant qui ne vieillit pas pendant 35 ans. Lorsqu’il est victime d'une crise cardiaque, Louis souhaite de toutes ses forces que son père adoptif survive. Mais M. Levanski tombe dans le coma. Par contre, l'intensité des prières de Louis ont des conséquences inattendues : elles ramènent à la vie la lre vague de Revenants (Simon, Camille, Serge et Madame Costa...)

C’est l’un des gendarmes rescapés amoureux de Lucy, Alcide, qui a enlevé Nathan pour l’apporter à Lucy, mais la Horde a perdu confiance en elle et s'est dispersée ; pour elle, il est trop tard. Quelques Revenants sont capturés par les militaires avant que le commandant ne les laisse repartir, impuissant, car il ne sait pas quoi faire d’eux.

Les Séguret ont pris la route avec Chloé, Léna et Camille, dont les nécroses se développent. Mais ils tournent en rond et aboutissent dans la forêt sur un chemin sans issue. Camille comprend qu'elle ne peut pas rester avec sa famille et qu'elle doit rejoindre la Horde. En chemin, ils trouvent Fréderic, qui tire sur Camille avant d'être abattu par Claire.

À la Main tendue, Julie, impuissante, voit Audrey se transformer en un monstre qui se met à dévorer les entrailles de sa mère, Sandrine. La mort de Sandrine sème le trouble dans les esprits des réfugiés qui s’éloignent de Pierre et quittent la Main Tendue. Peu après, celui-ci voit arriver Berg, Étienne et Victor/Louis. De leur côté, Simon et Adèle tentent de retrouver Lucy dans la Forêt et les deux amants règlent leurs comptes et leurs déceptions.

Soudain, Lucy voit la Horde se reformer autour du bébé : il est temps pour les Revenants de se réunir. Berg espérait retrouver son père, or Étienne pense qu'il est mort depuis trop longtemps et que les deux hommes n'ont rien à se dire. Julie tente d'emmener Victor loin de la Horde mais ils sont finalement rattrapés par Lucy. Victor tente donc de convaincre Julie que, si elle ne se suicide pas, elle pourra avoir une belle vie. Après que Virgil ait soigné Camille, elle part avec lui. Les Séguret et Chloé parviennent peu après à quitter le village, Léna et Claire faisant enfin leur deuil de Camille. Pierre finit par retrouver Milan dans son ancien bar, où il se suicide.

Tous les Revenants se retrouvent peu à peu devant le gouffre, seuls manquent Serge, toujours effondré dans le tunnel, et Simon, qui s'est perdu avec Adèle dans la grotte de l’Écorché. La Horde compte sur Victor/Louis pour leur servir de guide. Julie les rejoint, désespérée et préférant se jeter dans le gouffre que de perdre Victor. Étienne rappelle alors à Victor/Louis qu'il peut tout changer s'il le décide. Alors Victor/Louis ferme les yeux et commence à vouloir que son rêve pour Julie se réalise, mais avec lui à ses côtés. Quand il rouvre les yeux, les Revenants ont disparu, le gouffre est inondé et Julie est sur le bord, trempée mais en vie. Elle reprend conscience et fuit.

La dernière image de l’épisode nous présente une scène idyllique et inattendue : Julie et Victor sont en maillot de bain sur une plage ensoleillée. Victor n'est plus le petit garçon inquiétant mais un enfant comme les autres qui se baigne, rie et joue au ballon. Ophélie, l’infirmière, qui avait caché Julie dans l’hôpital, est aussi là. Tout semble aller pour le mieux jusqu'à ce que Louis/Victor entende des pleurs de bébé : c'est Nathan, l'enfant de Simon et d’Adèle. Ses parents ne sont pas présents et c'est Lucy  qui l'apporte sur le seuil d'une maison. Un jeune couple sort et découvre le bébé.

Mon opinion

Cette 2ème saison que nous avons tant attendue, si elle apporte des réponses, en pose encore plus. Si l'on comprend que Louis/Victor joue un rôle-clé dans la série, on ne comprend toujours pas lequel. Est-il seulement un visionnaire qui a dessiné les événements avant qu'ils ne se produisent ou, comme le croit Milan, est-il responsable de ceux-ci ? D'après la fin (mais est-ce une fin ?), il semble bien qu'il soit beaucoup plus qu'un petit garçon...

Et quel est le rôle des autres personnages ? Virgil, Lucy, Simon ?

La fin nous laisse en pleine confusion, avec un sentiment d'incompréhension et d'inachevé. Faut-il espérer une 3ème saison ? Apportera-t-elle les réponses que nous attendons ou ajoutera-t-elle à la confusion (voulue ou non) du scénario.

En résumé, les Revenants est une série atypique dans le paysage des séries françaises, à cheval sur le fantastique et le thriller, qui ne correspond à tien de semblable et n'entre pas dans les cadres convenus (et souvent lassants de la production française). Une ambiance unique, troublante, des personnages en demi-teinte que l'on aurait envie de mieux connaître (même les "méchants", comme Serge par exemple, sont attachants),