mercredi 11 août 2021

PASSE SANITAIRE : JAUGE DE MOINS DE 50 SPECTATEURS SUPPRIMEE !

 


Eh bien, voilà, c'est fait ! Une stupidité de plus et un sacré coup bas pour la culture ! Je suis écœuré, dégoûté mais je survivrai. Ce qui ne sera certainement pas le cas de beaucoup de salles de cinéma. Merci M. Macron pour vos décisions absurdes et surtout merci à Mme Bachelot d'être aussi peu présente pour défendre les secteurs culturels. Pourriez-vous nous dire ce que vous faites de vos journées maintenant que vous n'allez plus pérorer sur les plateaux de télévision ?     

lundi 2 août 2021

PASS SANITAIRE : LA DOUCHE FROIDE


Je m'étais hélas réjoui trop tôt. Je viens d'apprendre que la possibilité d'organiser des séances de cinéma pour moins de 50 personnes allait être supprimée. C'est d'autant plus ridicule que, sauf pour les blockbusters, j'ai rarement compté plus de 50 personnes pour lés séances auxquelles je suis allé (y compris pendant le Festival Télérama). Conclusion, la baisse de fréquentation va s'accentuer, mettant le secteur de la culture, déjà terriblement impacté, dans une situation encore pire qu'elle n'est. Pendant ce temps, on n'entend plus parler de Mme. Roselyne Bachelot, ministre fantôme de la macronie !     

vendredi 23 juillet 2021

BONNE NOUVELLE ! ON VA POUVOIR RETOURNER AU CINEMA SANS PASS SANITAIRE !!!


Mon cinéma favori Le Navire -Aubenas annonce qu'à partir de mercredi 28 juillet prochain des séances seront programmées avec une jauge inférieure à 50 spectateurs. Cela me permettra, ainsi qu'aux autres personnes dans mon cas, de continuer à aller voir des films. Je sais que l'initiative est reprise partout en  France. renseignez-vous auprès de votre cinéma habituel !  

mercredi 21 juillet 2021

21 JUILLET 2021 : MORT DES CINEMAS ET DE LA CULTURE EN GENERAL

 

                                                            Image du SPIAG-CGT

M. Macron et son gouvernement fantoche (où est Mme. Roselyne Bachelot ???) ont décidé d'imposer le pass sanitaire aux Français qui n'étaient pas vaccinés pour pouvoir entrer dans les lieux de culture (bibliothèques, cinémas, théâtres, musées, etc.) ce qui revient à rendre la vaccination contre le COVID obligatoire. Je veux bien qu'en 2020, au tout début de la pandémie, on n'ait pas su comment réagir face à ce virus inconnu. A l'époque, personne ne savait comment il se transmettait (par contact, par l'air ?) Maintenant, nous savons comment réagir. Nous savons que les masques et le gel hydroalcoolique (que l'on ne trouvait pas début 2020) sont efficaces. A ce sujet, nous avons tout entendu et son contraire. Si l'on respecte les gestes barrière nous ne risquons rien. Tout le monde est équipé. Tous les lieux qui reçoivent du public sont équipés et respectent la distanciation physique. C'est contraignant, certes mais à mon avis moins dangereux que d'accepter une vaccination dont on ne sait rien et dont on ne connaît pas quels seront à terme ses effets indésirables. 

Personnellement, j'ai toujours, depuis le tout début de l'épidémie, mis le masque (il me restait quelques masques FFP2 datant de 2009 et de l'épidémie de grippe H1N1 grâce aux prévisions d'une certaine Mme Bachelot, alors ministre de la Santé, nettement plus efficace à l'époque qu'en tant que ministre de la Culture !) Cela ne m'a pas empêché de vivre et de mener une vie normale, d'aller dans les cinémas, au concert, au théâtre, d'assister à des conférences, etc. 

A partir du 21 juillet, n'étant pas vacciné et ne souhaitant pas l'être, je me verrai contraint de renoncer à l'une de mes sorties favorites, le cinéma. Je le regrette mais je n'en mourrai pas car il me reste une quantité énorme de films à regarder en DVD ou en streaming, même si je préfère de beaucoup aller au cinéma. 

Moi, je n'en mourrai pas, mais je ne pense pas qu'il en sera de même pour toute la profession, les exploitants de salles, les producteurs, les réalisateurs, les acteurs... qui ne se remettront pas de mesures aussi contraignantes qu'absurdes et surtout attentatoires à nos libertés. 

Alors, merci MM. et Mmes les gouvernant.e.s pour votre improvisation permanente et totalement dénuée de sens qui va conduire à la désertion et à la mort définitive des lieux de culture. 

2021 : DESASTREUX 74ème EDITION DU FESTIVAL DE CANNES


Désastreux festival de Cannes 2021 ! On se demande, chaque année, ce que va nous réserver le festival de Cannes ? Eh bien, l'année 2021 aura fait fort. Le film qui a obtenu la Palme d'Or, Titane de Julia Ducournau, qui avait déjà commis, en 2016, l'horrifique film Grave, une histoire malsaine de cannibalisme maladif, a remis ça avec Titane, son second long métrage dans lequel elle continue à se vautrer dans le sang. Une fois de plus, le snobisme stupide des jurés de Cannes, qui ont déjà décerné des Palmes d'Or peu glorieuses, a encore  frappé.    

PRESIDENTS Comédie d'Anne FONTAINE (FR-2021)

 


Vu le 14/7/2021

Présidents est une comédie française réalisée par Anne Fontaine, sorti en 2021.

Résumé

Le film est censé se passer fin 2021, quelques mois avant la nouvelle élection présidentielle prévue en 2022. Deux ex-présidents, officiellement retirés de la vie politique, Nicolas Sarkozy (Jean Dujardin), en couple avec Nathalie, une chanteuse lyrique qui lui tape sur les nerfs (Doria Tillier) et  François Hollande (Grégory Gadebois), retiré dans un village de Corrèze où il file le parfait amour avec Isabelle (Pascale Arbillot), une vétérinaire, décident de faire alliance pour contrer l’élection de Marine Le Pen.

Mon opinion

Curieusement, on se dit au début, que le casting est raté, ni Dujardin ni Gadebois, malgré leurs louables efforts d’imitateurs, ne ressemblant pas à leurs personnages. Mais on se laisse vite prendre à cette fable cruelle dont ni Sarkozy ni Hollande (et encore moins Macron) ne ressortiront sans plaies ni bosses.  Une situation fictive éminemment absurde dont la réalisatrice Anne Fontaine (dont on a apprécié Perfect mothers ou le sulfureux Nettoyage à sec) fait son miel en nous régalant avec beaucoup de talent par son persiflage drolatique du système politique français. Délicieusement vachard !   

vendredi 9 juillet 2021

CINEMUR A FERME SES PORTES...

 J'ai la tristesse de vous annoncer que le site CINEMUR auquel je collaborais, a fermé ses portes. Les critiques que j'y avais publiées ne sont donc plus accessibles, mais vous pourrez les retrouver sur le site SENS CRITIQUE.