dimanche 26 juin 2016

A LA POURSUITE DU BONHEUR comédie dramatique de G. Muccino (USA-2006)




À la recherche du bonheur ou La Poursuite du bonheur (Pursuit of Happiness) est une comédie dramatique de Gabriele Muccino sortie en 2006.

Synopsis

Chris Gardner (Will Smith), est un représentant de commerce dont les revenus, basés sur la vente d’un scanneur portatif auprès des médecins,  sont précaires. Sa vie familiale s'en retrouve grandement affectée : le seul salaire régulier est celui de sa femme, Linda, sa compagne (Thandie Newton), qui travaille comme femme de ménage et est à bout de forces. Découragée après les multiples échecs de quitter San Francisco pour New York. Malgré sa situation précaire, Chris se bat pour garder son fils de 5 ans, Christopher (Jaden Smith) et tente de faire face seul aux dettes accumulées et aux impôts impayés en se formant pour être courtier en bourse.  Il fait alors tout pour gagner l'attention de ses employeurs potentiels mais doit jongler au quotidien pour faire face à toutes les difficultés auxquelles il est confronté : perte de sa maison, de sa voiture, vol de l’un de ses précieux scanners, etc. Criblé de dettes et sans argent, il va devenir SDF dans une ville qui en compte déjà beaucoup et il va devoir s'acharner pour conserver sa dignité, encouragé par l'amour de son fils.

Mon opinion sur ce film

Un film sans concession sur un pays qui, certes, donne sa chance plus que tout autre aux battants mais ne fait aucun cadeau aux perdants, fussent-ils, comme le héros, pleins de courage et de combativité. Nous prions à chaque minute pour que Chris s’en sorte et qu’une bonne âme lui tende la main mais, s’il finit par gagner, c’est uniquement par sa force de caractère et surtout pour épargner à son fils de cinq ans (magnifique Jaden Smith, le propre fils de Will Smith), la terrible déchéance qui attend les loosers dans ce merveilleux pays qu’est l’Amérique. Pour y être allé récemment, je peux témoigner que la peinture que fait le film de la pauvreté qui côtoie la richesse triomphante n’est pas exagérée. De ma vie, je n’avais vu autant de SDF au fin fond de la déchéance occuper les centres villes (que l’on appelle Downtown aux USA) de villes par ailleurs richissimes comme Los Angeles ou San Francisco (où se déroule l’action).  Le film est, paraît-il, inspiré d’une histoire vraie : tant mieux si le héros qu’incarne Will Smith a réussi, mais combien d’autres sont broyés par la « machine à faire du fric » et la société sans scrupules à l’américaine qui est en train de gagner l’Europe ? Quoiqu’il en soit, ce film est une belle leçon d’humanité et d’optimisme pour tous.

Si vous avez aimé ce film, vous pourriez aimer :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.