jeudi 16 juin 2016

Hugh GRANT (Acteur britannique)


Hugh Grant, né le 9 septembre 1960 est un acteur et producteur britannique. Il est principalement connu pour avoir joué dans des comédies romantiques et légères où il incarne généralement un maladroit sympathique "so British" : Quatre mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill, Le journal de Bridget Jones, Love Actually.


Biographie

Hugh Grant est né à Hammersmith (Londres) et grandit dans une famille cultivée, d'origine écossaise. Sa mère, Fynvola Susan MacLean, était professeur de français, et son père, James Murray Grant, un artiste, vendait des tapis pour subsister. Il a un frère aîné, James. Son arrière-grand-père, Dr. James Stewart, était écossais et connu pour avoir été le second de l'explorateur David Livingstone. Il est également lié à William Drummond, quatrième vicomte Strathallan. Hugh Grant a un lien de parenté avec l’acteur Thomas Brodie-Sangster : l'arrière-grand-mère de ThomasBrodie-Sangster était la sœur de la grand-mère de Hugh Grant.

Enfant, Hugh fréquente l'école Wetherby School, Latymer Upper School, puis l'Université d’Oxford (New College), où il étudie la langue anglaise et devient un membre notoire du club Piers Gaveston Society. Il est diplômé d'histoire de l'art.

Vie privée

Il partage la vie de Liz Hurley à partir de 1987, pendant plus de dix ans. En 2002, après sa rupture avec elle, il devient le parrain de Damian Charles Hurley, le fils de Liz Hurley. Il est le père d'une fille née en novembre 2011 et d'un garçon né le 29 décembre 20124, issus de sa relation avec la chinoise Tinglan Hong.


Carrière

Hugh Grant fait ses débuts en 1982 à la télévision dans un téléfilm intitulé Privileged. Il est alors connu sous le nom de « Hughie Grant ». Il faut environ trois ans pour que les producteurs l’engagent pour d’autres films de télévision.

En 1987, il reçoit la récompense du meilleur acteur au festival international de Venise pour son rôle d'homosexuel refoulé dans le film Maurice de James Ivory. En 1988, il fait une apparition remarquée dans le film de Ken Russell, Le Repaire du ver blanc et en 1991, il tient le rôle de Frédéric Chopin dans le film Impromptu. En 1992, il donne la réplique à Kristin Scott Thomas dans le film Lunes de fiel (Bitter Moon) de Roman Polanski. En 1993, il partage la vedette du film Les Vestiges du jour, avec Sir Anthony Hopkins et Emma Thompson.

En 1994, il connaît le succès grâce à la comédie romantique Quatre mariages et un enterrement. Il remporte ainsi plusieurs prix dont le Golden Globe du meilleur acteur dans un film musical ou une comédie ainsi qu'un BAFTA Award, en 1995.

Sa carrière prend alors un nouveau tournant lorsqu’il obtient le premier rôle masculin de Coupde foudre à Notting Hill avec Julia Roberts, qui le confirme définitivement en star de la comédie romantique. Le film est très bien reçu par la critique et constitue, encore aujourd'hui, le plus gros succès commercial de sa carrière. Ainsi, s'il tourne sous la direction de Woody Allen dans la comédie décalée Escrocs mais pas trop, en 2000, il enchaîne l'année d'après avec Le journal de Bridget Jones (2001) aux côtés de Renée Zellweger et Colin Firth, un succès commercial.

En 2002, il joue de son image d'éternel célibataire dans la comédie dramatique Pour un garçon, de Chris et Paul Weitz, où il a pour principal partenaire de jeu un tout jeune Nicholas Hoult. Le film est acclamé par la critique. En revanche, la même année, sa nouvelle comédie romantique, L'Amour sans préavis, de Marc Lawrence, avec Sandra Bullock, est mal reçu même s’il est un succès commercial.

Il ne prend ainsi pas de risques en 2003 en faisant confiance au scénariste de Coup de foudre à Notting Hill dont il rejoint le premier film en tant que réalisateur : la comédie chorale romantique Love Actually, qui lui permet de partager l'affiche avec une pléiade d’acteurs de renommée internationale (Alan Rickman, Emma Thompson, Liam Neeson, Laura Linney ou encore Bill Nighy.) De même quand il poursuit l’aventure de Bridget Jones : L'Âge de raison. Les deux films sont des succès commerciaux, même si le second est mal accueilli par la critique.

Échecs commerciaux et diversification

En 2006, alors âgé de 46 ans, l'acteur renoue avec Paul Weitz pour un projet différent de son genre de prédilection : mais la satire American Dreamz déçoit la critique, et constitue un échec commercial.  L'acteur enchaîne alors avec deux comédies romantiques réalisées par Marc Lawrence : en 2007 Le Come-Back, avec Drew Barrymore, puis Où sont passés les Morgan ? en 2010, face à Sarah Jessica Parker. Si le ton légèrement satirique du premier convainc la critique et le public, le second est cependant un échec sur les deux plans.

Il décide alors de s'aventurer dans des genres différents : en 2012, pour la co-production internationale Cloud Atlas, de Tom Tykwer et Andy et Lana Wachowski, il interprète ainsi une série de rôles différents, à l'instar de ses partenaires Halle Berry et Tom Hanks. Mais, si cette ambitieuse fresque fantastique et de science-fiction impressionne une grande part de la critique, elle est boudée par le public. Hugh Grant n'a pas plus de chance en 2015 avec le blockbuster de Guy Ritchie, Agents très spéciaux : Code UNCLE (The Man from U.N.C.L.E.), qui convainc également la critique, mais déçoit au box-office.

En 2014, lorsqu'il revient à 54 ans vers la comédie romantique, c'est pour une quatrième fois sous la direction de Marc Lawrence, mais pour un film indépendant et plus intimiste, où il a pour partenaire Marisa Tomei. Le film passe cependant inaperçu. Il choisit parallèlement de décliner le troisième et dernier chapitre de Le journal de Bridget Jones, dont le scénario ne l'aurait pas satisfait.
En 2016, il reviendra dans le biopic Florence Foster Jenkins, de Stephen Frears, avec l'actrice américaine Meryl Streep dans le rôle-titre.

Filmographie sélective


  • 1982 : Privileged, de Michael Hoffman
  • 1987 : Maurice, de James Ivory
  • 1992 : Lunes de fiel (Bitter Moon), de Roman Polanski
  • 1993 : Les Vestiges du jour (The Remains of the Day), de James Ivory
  • 1994 : Quatre mariages et un enterrement (Four Weddings and a Funeral), de Mike Newell
  • 1995 : Neuf mois aussi (Nine Months), de Chris Columbus
  • 1995 : Raison et Sentiments (Sense and Sensibility), de Ang Lee
  • 1999 : Coup de foudre à Notting Hill (Notting Hill), de Roger Michell
  • 1999 : Mickey les yeux bleus (Mickey Blue Eyes), de Kelly Makin
  • 2001 : Le Journal de Bridget Jones (Bridget Jones's Diary), de Sharon Maguire
  • 2002 : Pour un garçon (About a Boy), de Chris et Paul Weitz
  • 2003 : Love Actually, de Richard Curtis
  • 2004 : Bridget Jones : L'Âge de raison (Bridget Jones: The Edge of Reason), de Beeban Kidron
  • 2006 : American Dreamz, de Paul Weitz
  • 2012 : Cloud Atlas, de Tom Tykwer et Andy et Lana Wachowski : Révérend Gilles Horrox, gérant de l'hôtel, Lloyd Hooks, Denholme Cavendish, Superviseur Rhee, Chef Kona
  • 2016 : Florence Foster Jenkins de Stephen Frears

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.