jeudi 5 mars 2015

L'HOMME QUI MURMURAIT A L'OREILLE DES CHEVAUX de Robert Redford (USA-1998)




L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux.  Film américain de (et avec) Robert Redford, adapté du roman éponyme de Nicholas Evans, The Horse whisperer. Le film est sorti en 1998.

Synopsis

Grace et Judith, deux adolescentes férues d'équitation, sont amies. Lors d'une balade un matin d'hiver particulièrement froid, Gulliver, le cheval de Judith glisse sur une pente verglacée et entraîne Pilgrim, le cheval de Grace, sur la route, juste au moment où arrive un semi-remorque qui ne peut rien faire pour les éviter. Judith et Gulliver sont tués sur le coup mais Grace, bien que grièvement blessée, survit, ainsi que son cheval. Hélas, Grace doit être partiellement amputée d'une jambe et Pilgrim est traumatisé. Grace s'enferme dans le mutisme. Pilgrim, devenu incontrôlable et dangereux aurait dû être euthanasié mais la mère de Grace, Annie (Kristin Scott Thomas), pressentant que le salut de sa fille est lié à celui de son cheval, cherche un "horse whisperer". Elle le trouve dans le lointain Montana en la personne de Tom Booker (Robert Redford). Tom n'accepte d'aider Annie que si Grace s'associe au processus de guérison. Il exige aussi que Grace, sa mère et le cheval viennent dans son propre ranch dans le Montana.

Outre l'aspect financier, cela représente un énorme sacrifice pour Annie qui a une vie professionnelle très chargée (elle est éditrice d'un magazine en vue) mais, comprenant que le salut de sa fille est à ce prix, elle accepte la proposition de Tom et part pour le Montana. 

Mon opinion sur ce film

Ayant lu le livre, j'avais beaucoup hésité à voir le film car j'avais peur d'y voir des scènes insoutenables. Heureusement, Robert Redford, qui est l’acteur et le réalisateur du film, a su suggérer la cruauté et la douleur des scènes décrites dans le livre avec tact et rien, dans le film, n'est choquant. On en sort au contraire regonflé à bloc par le courage d'Annie et celui de Grace, la belle complicité entre Redford et le cheval, la splendeur de la nature et des paysages grandioses du Montana.
Un très beau film porteur d'un message d'espoir, de courage et d'humanité. Une résurrection.

Si vous avez aimé ce film, vous pourriez aussi aimer :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.