vendredi 20 mars 2015

LES LUNETTES D'OR film de G. Montaldo (IT-FR 1987)


Les lunettes d'or (Gli Occhiali d'oro) est un film coproduit par l'Italie, la France, la Yougoslavie et réalisé par Giuliano Montaldo d'après la nouvelle homonyme de l'écrivain italien Giorgio Bassani, l'auteur du  Jardin des Finzi-Contini, qui a inspiré à Vittorio de Sica un magnifique film sorti en 1971.

Synopsis

L'histoire se déroule en 1938, en pleine montée du fascisme et de l'antisémitisme en Italie. Un respectable médecin de Ferrare, le Dr. Fadigati (Philippe Noiret), homosexuel, est amoureux d'un jeune boxeur, Eraldo (Nicola Farron) qui profite de lui tout en se moquant de son protecteur. Son ami, David Lattes (Ruppert Everett), d'origine juive, s'apprête à épouser Nora Treves (Valeria Golino), juive elle aussi mais qui, devant la menace de la répression, choisit d’épouser un jeune fasciste et se convertit au catholicisme.

David comprend le désarroi du médecin car lui aussi est en butte à la discrimination.

L'hypocrisie de la bonne société de Ferrare, cruelle et timorée, poussera le Dr. Fadigati au suicide. 

Mon opinion sur ce film


Je ne peux porter de jugement sur ce film car je n'ai encore jamais pu le voir et je pensais qu'il était  introuvable, ce qui m'avait fait l'inscrire dans cette rubrique sur ce blog. Mais, en faisant des recherches sur Internet, j'ai trouvé qu'il avait bien été édité en DVD mais qu'il était actuellement seulement disponible en italien. J'attendrai donc pour le voir de trouver au moins une version sous-titrée car, hélas, si je me débrouille assez bien en anglais et en espagnol, je ne parle pas encore suffisamment bien l'italien pour suivre un film dans son intégralité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.