mardi 19 août 2014

TORCHWOOD série de science-fiction britannique (2006-2011)


Torchwood Série télévisée de science-fiction britannique créée par Russell T. Davies. Créée en 2006 pour BBC3, elle compte 4 saisons de 51 épisodes au total et a duré jusqu’en septembre 2011; En France, la série a été diffusée à partir du 12 octobre 2007 sur NRJ 12, puis à partir du 13 janvier 2009 sur Syfy.

Synopsis

Torchwood est dérivé de la série Dr. Who (les anglo-saxons appellent cela un spin-off). L'Institut Torchwood aurait été créé en 1879 par la reine Victoria pour lutter contre les ennemis extra-terrestres de l'Empire britannique, enquêter sur les incidents impliquant des extraterrestres et récupérer les artefacts qui pourraient avoir des implications dangereuses dans notre monde. Torchwood se déroule à Cardiff au pays de Galles, et est censé débuter quelque temps après la fin de la 2ème saison de Doctor Who. La série est centrée sur le personnage du « Capitaine » Jack Harkness, incarné par  l’acteur écossais John Barrowman. Le pitch initial était donc intéressant et prometteur...  

Ma critique

J'avais lu de bonnes critiques sur cette série produite par la BBC. Lors d'un des premiers épisodes, un de ces artefacts, un gant de technologie alien, permettait de rappeler à la vie quelqu'un qui venait de mourir pour lui faire revivre ses derniers instants. Dans le cas d'un assassinat, l'Institut Torchwood utilisait ce "gant" pour démasquer le meurtrier de la victime. Mais, comme souvent (je pense en particulier à l'excellentissime série The lost room, trop vite arrêtée ou de Warehouse 13) chaque objet "à pouvoir" a deux facettes, une bonne et une mauvaise et le "gant" prend un tel ascendant sur la  personne qui le manipule (en l'occurrence, dans cette 1ère partie, Suzie Costello, membre de l'équipe de Torchwood) qu'il en fait à son tour une meurtrière.

Après des débuts prometteurs, les épisodes suivants m'ont vite lassé et, malgré l'humour et le charisme certain de quelques personnages, à commencer par le rôle-titre du "Capitaine" Harkness et de Ianto Jones (Gareth David-Lloyd), l'énigmatique majordome-chauffeur-homme à tout faire de Torchwood), les choses ont très vite (trop vite) dérapé et l'économie de moyens, la répétitivité des épisodes et l'invraisemblance des scenarii m'ont découragé.  

 Dommage, car l'idée de départ était bonne... Mais une bonne idée et de bons acteurs ne sont pas suffisants lorsque les scénaristes et les moyens ne sont pas à la hauteur et la mise en scène déficiente. 

Vous ne raterez pas grand-chose si vous ne visionnez pas cette série...  

1 commentaire:

  1. Cette série était bien partie, mais c'est vrai que vers la fin, c'était moins bien...

    RépondreSupprimer

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.