samedi 17 janvier 2015

PAROLES ET MUSIQUE d'Elie Chouraqui (FR - 1984)


Paroles et musique est un film franco-canadien écrit, réalisé et produit par Élie Chouraqui, sorti en France en 1984. La musique, présente tout le long du film, a été composée par Michel Legrand et Gene McDaniels.

Synopsis

Jeremy (Christophe Lambert) et Michel (Richard Anconina) sont deux amis  intimes et forment un duo de musiciens. Ils partagent ensemble un grand loft à Paris et leur passion pour la musique. Ils composent eux-mêmes les paroles et la musique de leurs chansons et les interprètent, travaillant aussi comme serveurs dans un restaurant pour compléter leurs salaires aléatoires de musiciens.
Margaux (Catherine Deneuve) est mariée à Peter Marker (Nick Mancuso), un écrivain américain célèbre.

Le film commence au moment où Peter quitte le domicile conjugal qu'il partage avec Margaux et leurs deux enfants, Charlotte, 10 ans (Charlotte Gainsbourg, dont c' était le premier rôle au cinéma) et Elliott, 6 ans (Franck Ayas). On comprend que Peter est écrivain quand on le voit refermer sa machine à écrire et placer son manuscrit dans un dossier qu'il emporte avec lui. Le mariage entre Margaux et Peter battant de l'aile, ce dernier a décidé de prendre de la distance et de repartir vivre momentanément à New York. Margaux reste seule à Paris avec ses deux enfants. Complètement occupée par son travail qui consiste à dénicher des talents, elle est le bras droit d'Yves (Jacques Perrin), directeur d’une agence. Parallèlement, elle a de plus en plus de mal à gérer sa vie familiale et sa vie professionnelle et le départ de Peter la met dans une position encore plus difficile. Margaux propose à Yves d'étendre leurs activités à la musique, idée qu'il ne partage pas. Pour lui forcer la main, elle met sa démission dans la balance et parvient à ses fins. Mais elle se trouve confrontée à un problème quand le groupe qu'elle avait recruté pour un grand concert à Londres lui fait faux bond au dernier moment. In extremis, son assistante, Florence (Dominique Lavanant), qui est aussi son amie, lui suggère d'embaucher au pied levé deux jeunes musiciens qu'elle a entendus lors d'une soirée dans un café-concert. Bien que non préparés à affronter la foule qui les attend Michel et Jeremy, acceptent et le concert est un succès. En leur honneur, une soirée est organisée à l'agence. C'est là que Michel rencontre Corinne (Dayle Haddon), qui s'avère par la suite être la fille d'un producteur, et que Jeremy rencontre Margaux. À sa demande, Jeremy raccompagne Margaux chez elle mais, alors qu'il pense qu'elle va lui demander de passer la nuit avec elle, elle l'éconduit. Devant son charme et son humour, elle finit par céder à ses avances et ils passent la nuit ensemble. Mais, le lendemain matin, Margaux, ne voulant pas que ses enfants, traumatisés par le départ récent de leur père, soient au courant de ce qu'elle considère, au début, comme une toquade sans lendemain, elle jette Jeremy dehors. Cependant, sans qu’elle veuille se l'avouer, Margaux est sincèrement tombée amoureuse de ce beau jeune homme plein d'humour et de vitalité qui la rend heureuse et lui fait voir la vie sous un autre jour et, après ce premier soir, ils continuent à se voir, toujours en cachette des enfants, de leurs amis et de leur famille.

Mais un matin, après avoir passé la nuit avec Margaux, Jeremy se réveille fiévreux et tellement faible qu'il est dans l'incapacité de se lever. Comme Margaux ne peut pas le cacher plus longtemps à ses enfants, elle le leur présente. Charlotte, très attachée à son père, considère immédiatement Jérémy comme un intrus et lui fait la gueule comme seule Charlotte Gainsbourg savait la faire à l'époque. Inquiète, elle téléphone en cachette de sa mère à son père à New-York pour l'informer de ce qui se passe à Paris. Pendant ce temps, Jeremy parvient à vaincre la réticence des enfants et il devient, pour eux, comme un grand frère. Mais Margaux n'a pas l'habitude de devoir partager sa vie à plein temps et aime trop son indépendance pour s'installer définitivement avec un amant plus jeune qu'elle. Après une dispute où Jérémy lui reproche son égoïsme, elle le gifle, comme elle avait fait précédemment avec sa fille, et ce dernier s’en va en claquant la porte.

Pendant qu'il filait le parfait amour avec Margaux, Jérémy n'a donné aucune nouvelle à son ami Michel qui a dû se débrouiller avec les contrats et est en passe, grâce à Corinne, d'enregistrer seul un disque, Jérémy ne s'étant pas présenté à l’audition qu'ils devaient passer ensemble. Lorsque Jérémy revient pleurer sur son épaule, il le prend mal mais, le voyant anéanti par sa rupture, il fait tout pour réconcilier Margaux et son copain.

Entre temps, Peter, inquiet de la situation que lui a décrit sa fille, prend l'avion pour Paris. Il téléphone à Margaux, qui le croit à New York, du Centre américain où il a pris une chambre. Margaux et les enfants vont lui rendre visite. Lors d'une entrevue avec sa femme, Peter lui dit qu'il est prêt à tout faire pour qu'ils recommencent une vie de famille ensemble à New York. Grâce aux billets d'avion qu'il lui a remis, Margaux envoie ses enfants aux Etats-Unis pour les vacances d'été et, pendant ce temps, elle tente de profiter de son temps libre avec Jeremy. Ils partent à la mer mais, au retour, en retrouvant l'appartement vide, Margaux se rend compte qu'elle ne peut vivre sans ses enfants et elle décide de rejoindre sa famille à New York.

Jeremy est détruit. Il se remet à composer mollement et le résultat est désastreux. Michel se rend compte que le départ de Margaux, dont son ami est profondément épris, occupe toutes ses pensées. Il lui achète un billet d'avion pour qu'il aille la retrouver à New York.

Arrivé à New York, Jeremy a bien revu Margaux, avec son mari et ses enfants et il s'est rendu compte qu'il n'y a plus de place pour lui. Après l'entrevue, il téléphone d'une cabine téléphonique située en bas de l'immeuble de Margaux à Michel pour lui dire qu'il rentre en France. Pour le consoler, Michel lui fait écouter au téléphone la dernière musique qu'il vient de composer.

Les efforts de Michel et de Jeremy sont récompensés, leur talent est reconnu par des milliers de fans. Corinne, qui est sincèrement amoureuse de Michel, est l'une de leurs plus ferventes admiratrices et grâce au soutien de son producteur de père, le duo devient célèbre, donnant des concerts couronnés de succès.

Distribution

  • ·         Catherine Deneuve : Margaux Marker
  • ·         Christophe Lambert : Jeremy
  • ·         Richard Anconina : Michel
  • ·         Jacques Perrin : Yves
  • ·         Nick Mancuso : Peter Marker
  • ·         Dayle Haddon : Corinne
  • ·         Charlotte Gainsbourg : Charlotte Marker
  • ·         Franck Ayas : Elliot Marker
  • ·         Dominique Lavanant : Florence


Musique

La BO du film a été composée par Michel Legrand et Gene Mc Daniels. Elle a été enregistrée sous la direction de Gene McDaniels, coordination musicale Gilbert Marouani, éditions musicales HM America. Bien que la version originale soit en français, quelques dialogues sont en anglais.

Autour du film

Le film a été tourné à Montréal, au Québec, (Canada) et à Paris, (France)
Dans la version originale française, Christophe Lambert et de Richard Anconina, sont doublés, lorsqu'ils chantent, par des chanteurs américains, Guy Thomas et Carl Thompson. L'enregistrement s'est déroulé aux M1 recording Studios à New York.

Les groupes crédités dans le générique sont :

  • Diamond Minds
  • Ted Brancato
  • Paul Anderson
  • Chris Myers
  • Ben Smith
  • Don Coporth
  • Carl Thompson

Titres

  • From the Heart
  • We Can Dance
  • One More Moment (instrumental)
  • Human Race
  • Theme (3)
  • One More Moment
  • Leave It to Me
  • Theme (12)
  • I'm With You Now
  • Psychic Flash

Distinctions

Le film a été nominé au César 1985 de la meilleure musique de film pour Michel Legrand.

Mon opinion sur ce film

J'ai beaucoup aimé ce film pour son côté tendre et sympathique. Tous les acteurs sont parfaitement choisis : Richard Anconina et Christophe Lambert en jeunes chiens un peu foufous, Catherine Deneuve en grande bourgeoise à la fois arrogante et fragile, les enfants d'une fraîcheur et d'un naturel magnifique. La scène où Christophe Lambert, après avoir compris qu'il n'y avait pas de place pour lui dans la famille Marker et qu'il téléphone à son pote est éminemment émouvante. 


A la différence de ce qu'on pourrait penser, à part la coiffure en choucroute de quelques assistantes, le film n'a pas vieilli. Bien entendu, on reconnaît à la première note la musique de Michel Legrand mais, à moins d'y être totalement allergique, elle se laisse écouter et quelques morceaux sont franchement excellents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.