dimanche 4 janvier 2015

CLOSER, ENTRE ADULTES CONSENTANTS de Mike Nichols (USA-2004)


Closer : entre adultes consentants est un film américain de Mike Nichols (2004)

Synopsis

Le film est basé sur une pièce de théâtre du même nom et s'inspire de l'opéra de Mozart "Cosi fan tutte". L'action a été transférée de nos jours, à Londres, dans le milieu « branché » des journalistes, des écrivains et des photographes de mode, en en faisant un moderne badinage entre plusieurs personnages.

Dan (Jude Law) est un écrivain raté qui travaille à la rubrique nécrologique d'un journal. Il est témoin d'un accident qui implique une inconnue renversée par un taxi, Alice (Natalie Portman). Dan et Alice tombent follement amoureux l'un de l'autre. Cette histoire d'amour redonne à Dan le goût de reprendre la plume et il s'inspire de la vie d'Alice pour l'écrire. Alors que son livre va sortir, il s'entiche d'Anna (Julia Roberts), la photographe venue réaliser la promotion du livre. Mais, malheureusement pour lui, Alice a découvert qu'il la trompait et Anna refuse de le revoir.

Par jeu, Dan organise un rendez-vous entre Larry (Clive Owen), un homme rencontré sur le net, et Anna. Ceci, dans le but de rendre Anna mal à l'aise et de la faire revenir vers lui, mais le jeu se retourne contre lui car Larry et Anna tombent amoureux et se mettent ensemble. Le problème est que Dan et Anna s'aiment malgré tout profondément. Dès lors s'installe entre les personnages un chassé-croisé entre les deux couples où sentiments, haine et amour cohabitent.

Mon opinion sur ce film

Certes, ni le titre, ni l’affiche ne laissaient présager un film très intellectuel. Mais la distribution prestigieuse, le nom du réalisateur (La guerre selon Charlie Wilson) nous laissaient au moins espérer une comédie enlevée et des dialogues raffinés. Hélas, le résultat n’est pas à la hauteur. La comédie est plus amère que douce et cela me va plutôt bien, mais le niveau du film ne dépasse pas le badinage superficiel et les dialogues se noient dans le brouhaha des réceptions mondaines. L'humour n'est même pas au rendez-vous pour racheter tout cela. C'est assez insipide et sans saveur, pas vraiment en tout cas le film auquel on aurait pu s'attendre avec une distribution aussi prestigieuse.

J'ai vu ce film pour Jude Law, que j'aime beaucoup et Julia Roberts, qui me fait toujours craquer, et aussi parce que j'avais beaucoup apprécié  le film La guerre selon Charlie Wilson du même réalisateur mais je dois dire que j’ai été extrêmement déçu. Un film qui se laisse voir, sans plus, mais ne marque pas, ni par son contenu, ni même par ses dialogues, alors que c’est là que le réalisateur aurait pu se distinguer.  

Distribution

 -         JuliaRoberts (Anna Cameron)
-         Jude Law (Dan Woolf)
-         Natalie Portman (Alice Ayres/Jane Jones)
-         Clive Owen (Larry Gray)
  
Je vous conseille plutôt de voir, du même réalisateur :

·         -   La guerre selon Charlie Wilson

Ou des comédies beaucoup plus divertissantes et oleines d'humour comme :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.