samedi 21 février 2015

TOUTE PREMIERE FOIS Comédie de N. Saglio et M. Govare (FR-2015)


Toute première fois est une comédie française réalisée par Noémie Saglio et Maxime Govare, sortie en 2015.

Résumé

Jérémie (Pio Marmaï), un jeune homme de 34 ans, est un homosexuel qui va se marier officiellement avec Antoine (Lannick Gautry).
Au moment où commence le film, il se réveille dans l’appartement d’Adna (Adranna Gradziel), avec qui il vient de passer la nuit.

Dans un premier temps, il se dit que sa nouvelle orientation sexuelle n’est qu’une passade et il la cache à Antoine qui ne se doute de rien et continue à préparer le mariage, à la grande joie des parents de Jérémie, d’ex-babas cool, qui ont intégré depuis longtemps le fait que leur fils était gay et vivait avec un autre homme.

Par ailleurs, Jérémie est associé et ami d’enfance avec Charles (Franck Gastambide), 100 % hétéro et insupportable grossier personnage qui couche avec toutes les filles qui passent.  

Mais Jérémie se rend compte que ce qu’il a pris pour une aventure sans conséquence est en fait un coup de foudre : il est vraiment tombé amoureux d’Adna.

Toutefois, ayant déjà lui-même tellement de mal à admettre qu’il puisse avoir « viré sa cuti », il ne peut se résoudre à révéler à Antoine qu’il est amoureux d’une femme ni à Adna qu’il vit depuis des années en concubinage avec un homme et s’apprête à l’épouser.

C’est ce cher Charles qui, avec ses sabots de gros macho misogyne percera l’abcès en occasionnant pas mal de dégâts) (rupture des futurs mariés, scandale dans la famille gay-friendly et envol précipité d’Adna pour la Suède). Mais, en bon copain, c’est toujours Charles qui accompagnera son pote tenter de récupérer sa belle aux limites du cercle polaire.

Mon opinion

Comédie bien en adéquation avec les préoccupations de notre époque où les situations classiques du vaudeville sont inversées puisqu’il s’agit, pour un gay, de faire, comme le dit justement un des personnages « son coming-out à l’envers ».

Tout cependant, reste très soft et très sain et il n’y a (à part peut-être la scène où Charles, voulant tester son copain, l’emmène au bordel) aucune situation choquante ni ambiguë.

Il ne faut cependant pas attendre de ce film autre chose qu’un agréable divertissement et quelques éclats de rire mais pas plus.


On doit cependant reconnaître que Pio Marmaï joue avec une subtilité, une fraîcheur et une sincérité bienvenue, le personnage de Jérémie, quand il découvre avec perplexité la nouvelle situation qui se présente à lui,  Nous l’avions déjà remarqué dans le film Dans la cour, au côté de Catherine Deneuve, où il jouait avec décontraction le rôle du jeune junkie vivant d’expédients. Sans aucun doute, il tient là son premier grand rôle. Il a d'ailleurs décroché le prix d'interprétation au 18e Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez, qui a couronné du grand prix ce film auquel on souhaite le succès qu'il mérite.

Dans le même esprit :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.