vendredi 26 décembre 2014

UN HOMME D'EXCEPTION film de Ron Howard (2001)


Un homme d’exception est un biopic de la vie du mathématicien John Forbes Nash Jr. adapté de la biographie éponyme écrite par Sylvia Nasar, ancienne journaliste économique pour le New York Times, et parue en 1999. Le film a été réalisé par Ron Howard et est sorti en 2001. 

 Synopsis

Nous sommes en 1947. John Forbes Nash Jr. (Russel Crowe) est un brillant étudiant à l'Université de Princeton. Suite à ses travaux et son enseignement au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), William Parcher (Ed Harris), un agent fédéral américain, lui propose de collaborer avec les services secrets. La mission de John consistera à décrypter dans la presse les messages secrets d'espions russes, censés préparer un attentat nucléaire sur le territoire américain. Ce travail contribue à déstabiliser John Nash, dont la schizophrénie paranoïde avait, jusque-là, été contenue dans les limites du raisonnable. Interné, il surmontera sa maladie et  retrouvera la liberté grâce à l'amour indéfectible de sa femme Alicia (Jennifer Connely) et le soutien de ses amis. Il recevra même le prix Nobel pour sa théorie sur le jeu.

Russel Crowe a obtenu 4 oscars pour son extraordinaire interprétation de John Forbes Nash Jr. 

 Libertés du film par rapport à  la réalité

Cette description éloquente des événements les plus tragiques de la vie de John Nash souffre de quelques inexactitudes et oublis, parmi lesquels la réinvention du jeu de Hex, joué sur le carrelage hexagonal des salles de bains de Princeton (les scènes se référant à la réinvention de Hex ont été tournées, mais furent coupées au montage afin de ne pas alourdir la démonstration pour les non-initiés.

La version française comporte également quelques erreurs de traduction, probablement dues à l'absence de mathématiciens parmi les traducteurs. Ainsi « ... are covering spaces » est traduit par « ... recouvrent les espaces »,  incompréhensible en français alors que la formule signifie « ... sont des revêtements ».

Le documentaire sur PBS « A Brilliant Madness » (Une folie brillante) tente de corriger ces imprécisions. Des personnages imaginaires (un agent des services secrets, un ami rencontré à l'université et la nièce de 11 ans de cet ami) ont été inventés pour le cinéma, afin d'illustrer les délires schizophrènes du personnage.

Distribution

  •  Russell Crowe : John Forbes Nash Jr.
  • Ed Harris : William Parcher
  • Jennifer Connelly : Alicia Nash
  • Paul Bettany : Charles

Récompenses
  • Oscar du meilleur film
  • Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Jennifer Connelly
  • Oscar du meilleur réalisateur pour Ron Howard
  • Oscar du meilleur scénario adapté pour Akiva Goldsman

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.