samedi 20 septembre 2014

SUR LA ROUTE DE MADISON de Clint Eastwood (USA-1995)


Sur la route de Madison (The Bridges of Madison County) est un film américain réalisé et interprété par Clint Eastwood, sorti en 1995. Il adapte le livre homonyme de Robert James Waller, paru en 1992.

 Synopsis

Le destin de Francesca Johnson (émouvante Meryl Streep) semble tout tracé. Italienne ayant épousé un GI au moment de la libération de son pays et venue en Amérique pour le "rêve américain", elle végète au fin fond de la campagne de l'Iowa.

Un jour de l'été 1965, alors que son mari et ses enfants sont partis à une foire aux bestiaux, un inconnu s'arrête pour lui demander sa route. Il s'agit du photographe Robert Kincaid (Clint Eastwood) qui fait un reportage sur les ponts du Comté de Madison (d'où le titre original) pour le National Geographic. Francesca laisse ses travaux ménagers pour monter avec lui dans sa voiture et lui servir de guide. L'homme est séduisant, cultivé, attentionné... Il représente pour elle tout ce que son mari, sa famille et sa vie routinière ne lui ont pas apporté. Pendant quatre jours, Francesca et Robert vivront un amour éperdu. Au moment de quitter l'Iowa, Robert demande à Francesca de quitter cette vie qui ne la rend pas heureuse et de partir avec lui. Après beaucoup d'hésitation, elle y renonce, ne se sentant pas le droit d'abandonner son mari et ses enfants qu'elle aime et qui ne méritent pas qu'elle leur inflige cela.

Le film commence à la mort de Francesca et est fait de flashes-back. Son fils et sa fille, devenus adultes et ayant fait leur vie de leur côté, reviennent dans l'Iowa pour l'ouverture du testament de leur mère. Ils ne comprennent pas pourquoi elle leur demande d’incinérer son corps et de disperser ses cendres au pont couvert “Roseman”. Ce n'est qu'en lisant les cahiers qu'elle leur a laissés qu'ils découvrent l'histoire d'amour qu'elle a vécue pendant quatre jours de sa vie avec Robert. Celui-ci est déjà mort et ses cendres ont été dispersées au même endroit. D'abord furieux de ce qu'il considère comme une trahison, son fils comprend finalement le dernier vœu de sa mère et s'y conforme. 

Mon opinion sur ce film


Bien que ce film soit un classique, je ne l’avais pas vu. Il a fallu des circonstances particulières pour que je m’y intéresse. Je le considérais comme un mélo un peu larmoyant, ce qu’il n’est pas. Au-delà de l'histoire d'amour un peu "fleur bleue" que raconte ce film, il aborde la question de l’enfermement conjugal de la femme en tant qu'épouse et mère et de l'impossibilité qu'il y a pour elle de s'en libérer sans faire souffrir injustement ceux qu'elle aime et qu'elle ne peut se résoudre à abandonner.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.