mercredi 2 avril 2014

FLIPPER LE DAUPHIN (Série US 1964-1968)



Flipper le dauphin est une série télévisée américaine en 88 épisodes de 25 minutes (3 saisons), créée par Ricou Browning et Jack Cowden, et diffusée entre le 19 septembre 1964 et le 1er septembre 1968 sur NBC.

En France, la série a été diffusée pour la première fois le 13 novembre 1966 sur la deuxième chaîne de l'ORTF. Elle a été rediffusée en 1975 sur TF1 dans l'émission Les Visiteurs du mercredi, en 1989 sur FR3 dans Sam Dynamite, en 1996 sur M6, en 1997 sur La Cinquième, et en 2009 sur France 5.

En France, seul le DVD de la 1ère saison est sorti en 2007, avec un nouveau doublage en français  (DVD : 20th Century Fox ; Distributeur : Fox Pathé Europa). Hélas, on attend toujours la parution en DVD des saisons 2 et 3. 

Synopsis


Luke Alpin (Sandy, l'aîné)

La série raconte les aventures de deux frères, Sandy (Luke Halpin) et Bud (Tommy Norden), fils du garde de la réserve aquatique de Coral Key en Floride Porter Ricks (Brian Kelly) et de Flipper, leur dauphin apprivoisé.

Tommy Norden (Bud, le cadet)
Rôle de Flipper

Flipper a d'abord été joué par deux dauphins femelles nommées : Susie et Kathy. Trois autre femelles nommées Patty, Scotty et Squirt ont parfois participées au tournage. Des dauphins femelles ont été choisies parce qu'elles sont moins agressives que les mâles et leur peau - à la différence de la peau de dauphins mâles - est généralement exempte de cicatrices et autres marques provenant des altercations avec d'autres dauphins. Ces cinq dauphins ont effectué toutes les tâches de comédien de Flipper, excepté la célèbre marche arrière, un truc qu'ils étaient incapables de réaliser complètement. C’est au dauphin mâle dénommé Clown, seul capable de les réaliser, qu’ont été confiées les scènes de marche arrière. La fameuse « voix » de Flipper était en fait le chant trafiqué d'un martin-chasseur.

Les dauphins ont eu deux dresseurs, Robert Corbin et Ric O'Barry (qui joue également la doublure de Luke Halpin). Ric O'Barry - qui deviendra plus tard, à partir de cet événement, un militant du monde maritime - explique dans ses livres, ainsi que lors de l'émission Earth Day Special présentée par Oprah Winfrey, que, lorsque la production de la série Flipper s'est terminée, il a vu le dauphin Kathy mettre volontairement fin à ses jours, se suicider :

« Elle était vraiment déprimée... Il faut comprendre que les dauphins et les baleines ne respirent pas inconsciemment comme nous. Chaque souffle qu'ils prennent est un effort conscient. Ils peuvent mettre fin à leur vie à chaque fois. Elle a nagé dans mes bras et m'a regardé droit dans les yeux, prit une grande inspiration et n'en a pas pris une autre. Je l'ai laissé aller, et elle a coulé sur le ventre au fond de la cuve. »

Suites de la série

Flipper le dauphin a connu le triomphe dans le monde entier. La série a été créée à la suite de deux films à succès : Flipper (1963) et Flipper's New Adventure (1964). Pour les films, une jeune dauphine nommée Mitzi avait été choisie pour le rôle. En 1996, un nouveau film, plutôt sympa, lui aussi titré Flipper, qui est un remake du film de 1963, est sorti avec Elijah Wood dans le rôle de Sandy. 

Mon opinion sur cette série

Lorsque j’étais enfant, la série passait à la télévision le mercredi après-midi et, mon frère et moi, nous en étions de fervents admirateurs. Comme beaucoup d’enfants, je m’imaginais à la place de Sandy et Bud, passant mon temps à me baigner et à jouer dans les eaux turquoise et chaudes de Floride, avec un dauphin apprivoisé.

Lorsque j’ai vu qu’un DVD de l'intégrale de la 1ère saison était sorti, je l’ai immédiatement acheté car ces souvenirs sont restés vivaces en moi, comme le sont ceux d’autres séries magnifiques qui ont bercé mon enfance. Je me souviens évidemment de Belle et Sébastien, de Thierry la Fronde et du Secret des Flamands qui, malheureusement n’ont pas eu, eux la chance de ressortir en DVD.   

Même si certaines situations sont légèrement dépassées et, avec le recul, nous paraissent assez enfantines, on reste séduit par les superbes images sous-marines (magnifiées sur un grand écran HD), Flipper est marqué d' une fraîcheur, d'une innocence merveilleuse qui vous replonge dans une époque où les valeurs d’amitié, de bonté, de justice, de respect de l'autre n’étaient pas que des mots outrageusement galvaudés.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.