mercredi 4 avril 2018

Brad PITT (Acteur américain)



William Bradley Pitt, dit Brad Pitt, est un acteur et producteur de cinéma américain.

Biographie

Brad Pitt est né le 18 décembre 1963 à Shawnee, dans l'Oklahoma. Parmi ses ancêtres, on compte des origine allemandes, amérindiennes (cherokee), britanniques (anglais, écossais et gallois) et irlandaises. Avec son frère Doug (né en 1966) et sa sœur Julie (née en 1969), il grandit à Springfield dans l'État du Missouri. Il fait ses études à la Kickapoo High School de Springfield, où il intègre plusieurs équipes sportives, participe au club d'éloquence de son lycée et se produit dans des spectacles musicaux, ce qui sera pour lui une première approche de la profession de comédien. Après ses études secondaires, il entreprend des études d'architecture et de design pour poursuivre des études de journalisme et de publicité à l'Université du Missouri à Columbia. Il les abandonne également avant d'obtenir son diplôme de fin d'études car il s'est découvert une passion pour le cinéma et une vocation d'acteur lors de représentations universitaires. Sur les conseils d'un de ses amis d'enfance, il part, avec 300 $ en poche, à Los Angeles pour commencer une carrière d'acteur. Ses débuts sont difficiles et il doit faire de multiples petits boulots pour survivre (déménageur, chauffeur livreur, serveur déguisé en poulet pour une chaîne de restaurants, etc.) Durant son temps libre, il suit des cours d'art dramatique dans l'atelier de Roy London et essaie de se faire remarquer dans la profession en enchaînant les auditions.

Carrière

En 1987, Brad Pitt parvient à obtenir des petits rôles dans Sens unique avec Kevin Costner et dans Neige sur Beverly Hills avec Robert Downey Jr., adapté du roman Moins que zéro de Bret Easton Ellis. La même année, il décroche un rôle récurrent dans la célèbre série télévisée Dallas où il apparaît dans quatre épisodes, ce qui lui ouvre un peu plus les portes de la télévision. Il a notamment l'occasion de donner la réplique à Johnny Depp dans un épisode de 21 Jump Street. En 1988, il interprète son premier vrai rôle au cinéma dans The Dark Side of the Sun. En 1989, il tient l'un des rôles principaux du film d'horreur Cutting Class. On le retrouve en 1990 aux côtés de Juliette Lewis dans le téléfilm Trop jeune pour mourir, dans lequel il interprète un drogué qui contraint sa petite amie à se prostituer. L'année suivante, il joue un étudiant champion du 800 m dans Rebelles (Across the Tracks) avec Rick Schroder dans le rôle de son jeune frère. Mais c'est une publicité sulfureuse pour les jeans Levi's qui lui permet de se faire remarquer dans le milieu du show-bizz. Brad Pitt sort de l'anonymat grâce à un petit rôle dans le film Thelma et Louise de Ridley Scott. Sa scène d'amour avec Geena Davis le propulse parmi les nouveaux sex-symbols du cinéma américain. Les réalisateurs commencent à s'intéresser à lui et on le retrouve la même année en rocker obsédé dans Johnny Suede (1991). En 1992, Robert Redford (qu'on a souvent considéré comme son père spirituel en raison de sa ressemblance) lui offre un rôle plus important dans Et au milieu coule une rivière, qui lance définitivement sa carrière. Brad Pitt affirme plus tard s'être senti sous pression pendant le tournage de ce film, trouvant étrange que son interprétation lui ait permis de se révéler car il estime que c'est l'une de ses « plus faibles ». En 1993, il décide de prendre des risques et se transforme en tueur en série dans Kalifornia de Dominic Sena, aux côtés de Juliette Lewis et David Duchovny (star de X-Files).
Il continue à prendre ses distances avec son image de jeune premier dans True Romance de Tony Scott (1993), dans lequel il joue un junkie au style grunge, aux côtés de Christian Slater et Patricia Arquette. Le film est un échec commercial mais deviendra un film culte.
En 1994, Brad Pitt incarne Louis de Pointe du Lac, un aristocrate de Louisiane transformé en vampire par Lestat (interprété par Tom Cruise), dans Entretien avec un vampire de Neil Jordan. Cette adaptation d'un sulfureux roman d'Anne Rice est le premier grand succès commercial dans lequel il tient le premier rôle et lui vaut sa première récompense, un MTV Movie Award pour le meilleur duo à l'écran. La même année, il est le fils aventurier d'Anthony Hopkins dans le drame romantique Légendes d'automne d'Edward Zwick, l'adaptation d’une nouvelle de Jim Harrison. Son interprétation est bien accueillie par la critique et il reçoit sa première nomination pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique.

En 1995, il se retrouve à l'affiche de deux films qui vont marquer les esprits. Dans Seven de David Fincher, il fait équipe avec Morgan Freeman pour mettre fin aux agissements d’un tueur en série machiavélique. Ce thriller très sombre et non conventionnel est un énorme succès critique et commercial, et il est désormais reconnu comme l'un des meilleurs films des années 1990. L'acteur est autant enthousiasmé par la qualité du film que par son rôle de flic impulsif, estimant que ce personnage moins lisse que les autres lui a ouvert de nouveaux horizons.
La même année, dans L'Armée des douze singes de Terry Gilliam, il incarne un défenseur de la cause animale interné dans un asile psychiatrique avec Bruce Willis. Son interprétation lui vaut d'être récompensé par le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle et d'être nommé pour l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

En 1996, Brad Pitt joue un procureur déterminé dans Sleepers de Barry Levinson, aux côtés de Robert De Niro, Dustin Hoffman, Kevin Bacon et Jason Patric.

En 1997, il interprète un terroriste de l'IRA qui affronte Harrison Ford dans Ennemis rapprochés d'Alan J. Pakula. De plus en plus sollicité, il incarne l'alpiniste autrichien Heinrich Harrer dans Sept ans au Tibet de Jean-Jacques Annaud. Il s'entraîne plusieurs mois pour ce rôle, pratiquant l'alpinisme en Californie et dans les Alpes. Mal vu par les autorités chinoises à cause de son supposé message pro-Tibet, le film vaut à Brad Pitt une interdiction d'entrée en Chine. En 1998, l'acteur prête ses traits à la Mort dans Rencontre avec Joe Black de Martin Brest, aux côtés d’Anthony Hopkins.
En 1999, il casse de nouveau son image en incarnant Tyler Durden, dans Fight Club, l'adaptation du roman de Chuck Palahniuk réalisée par David Fincher. Il prépare rigoureusement son rôle en prenant des leçons de boxe, de taekwondo, etc. À la suite de ce film-choc qui suscite de nombreuses controverses à sa sortie, Brad Pitt entre dans le cercle des acteurs les mieux payés de la planète.
En 2001, il forme un couple en cavale avec Julia Roberts dans Le Mexicain de Gore Verbinski. La même année, l'acteur retrouve Robert Redford et Tony Scott pour Spy Game avant d'intégrer le prestigieux casting de Ocean's Eleven de Steven Soderbergh (remake du film de 1960 L'Inconnu de Las Vegas) aux côtés de George Clooney, Matt Damon, Andy Garcia et Julia Roberts. Ce film est un  très grand succès commercial et sera suivi de deux suites.

En 2004, il tourne dans deux des plus grands succès au box-office de l'année en incarnant le célèbre guerrier Achille dans le péplum Troie de Wolfgang Petersen.

En 2005, Brad Pitt est à l'affiche de Mr et Mrs. Smith de Doug Liman avec Angelina Jolie, dans lequel ils jouent un couple marié qui s'aperçoivent mutuellement que leur conjoint exerce la profession de tueur à gages. L'acteur et l'actrice tombent amoureux lors du tournage.

Il joue ensuite le mari de Cate Blanchett dans Babel de Alejandro González Iñárritu. Ce film international est très bien accueilli par la critique et Brad Pitt reçoit une nouvelle nomination pour le Golden Globe du meilleur acteur dans un second rôle. Il affirme qu'avoir accepté ce rôle est « l'une des meilleures décisions » de sa carrière.

Il incarne ensuite le célèbre hors-la-loi Jesse James dans L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford d'Andrew Dominik qui sera un échec commercial mais sa performance lui vaut de remporter la Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine lors de la 64e Mostra de Venise.
Il tourne ensuite sous la direction des frères Coen et retrouve par la même occasion George Clooney avec Burn After Reading, dans lequel il tient le rôle d'un simple d'esprit.

Il commence l'année 2009 par une troisième collaboration avec son réalisateur « fétiche » David Fincher dans le film fantastique L'Étrange Histoire de Benjamin Button, l'histoire d'un homme qui naquit à l'âge de 80 ans et vécut sa vie à l'envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Ce film à la fois étrange et émouvant lui permet d'être nommé pour la première fois à l'Oscar du meilleur acteur et pour la deuxième fois au Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique.

Il enchaîne la même année avec Inglourious Basterds de Quentin Tarantino, où il interprète un lieutenant américain scalpant les nazis à la tête de son commando.

L'année suivante, il partage la vedette avec Sean Penn dans The Tree of Life de Terrence Malick, récompensé par la Palme d'or au Festival de Cannes 2011. Il incarne ensuite Billy Beane, l'entraîneur de l'équipe de baseball des Oakland Athletics dans Le Stratège. Ce biopic lui permet d'être une nouvelle fois nommé à l'Oscar du meilleur acteur et au Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique. En 2012, Brad Pitt tient le rôle d'un tueur froid et cynique dans Cogan : La Mort en douce d'Andrew Dominik. Comme Jesse James du même réalisateur, c'est un échec commercial mais les critiques sont positives.

En 2013, il revient à une production ouvertement commerciale en tenant le rôle principal du film d'horreur post-apocalyptique World War Z, libre adaptation d'un roman de Max Brooks. Malgré un tournage chaotique, ce blockbuster devient le plus grand succès au box-office de sa carrière.

Il joue ensuite un petit rôle dans Twelve Years a Slave, qu'il produit, aux côtés de Michael Fassbender et retrouve ce dernier aux côtés de Cameron Diaz, Javier Bardem et Penelope Cruz dans Cartel de Ridley Scott. Il est ensuite à l'affiche du film de guerre Fury (2014) de David Ayer.

En 2015, il est à l'affiche de Vue sur mer, drame sentimental écrit et réalisé par Angelina Jolie, et de The Big Short, premier drame du réalisateur de comédies Adam McKay.

En 2016, il est en tête d'affiche d'Alliés de Robert Zemeckis, aux côtés de Marion Cotillard.

Vie personnelle

Brad Pitt est végétarien et engagé en faveur de l’environnement, de la défense animale et de plusieurs importantes causes humanitaires. 

Sur le plan politique, il est démocrate et a soutenu John Kerry lors de l'élection présidentielle de 2004. Il est aussi un défenseur du droit au mariage homosexuel. Bien qu'il soit progressiste, il est toutefois favorable au port d'arme à feu, estimant que c'est un droit qui fait partie intégrante de la culture américaine. En 2008, il a fait campagne contre la Proposition 8, visant à interdire le mariage homosexuel en Californie. Il se déclare agnostique à 80 % et athée à 20 %, mais annonce qu'il respecte toute croyance religieuse, tant que c'est fait de façon pacifique.

Brad Pitt est très engagé depuis les années 2000 dans diverses causes humanitaires. Il soutient l'organisation ONE, qui lutte contre l'extrême pauvreté et l'épidémie de SIDA. En 2005, il se rend au Pakistan avec son épouse de l’époque, Angelina Jolie, après le séisme de 2005 au Cachemire. En 2006, il crée la Make It Right Foundation, qui se consacre à rebâtir des logements à La Nouvelle-Orléans après le passage de l'ouragan Katrina. Il a également créé, toujours avec avec Angelina Jolie, une fondation, la Jolie-Pitt Foundation, destinée à aider les associations humanitaires à travers le monde, faisant notamment don d'un million de dollars à Médecins sans frontières. En 2007, Angelina et lui ont fait don d'un million de dollars à trois associations humanitaires œuvrant dans la région du Darfour. Avec ses amis George Clooney et Matt Damon, il fait partie des fondateurs de l'organisation Not On Our Watch, dédiée à attirer l'attention médiatique afin de prévenir des génocides tel que celui du Darfour. En 2010, la Jolie-Pitt Foundation fait à nouveau un don d'un million de dollars à Médecins Sans Frontières afin d'aider à apporter des soins d'urgence aux victimes du séisme de 2010 à Haïti.

Filmographie
  • 1987 : Sens unique (No Way Out) de Roger Donaldson : un policier à l'aéroport (non crédité)
  • 1987 : 260 chrono (No Man's Land) de Peter Werner : un serveur (non crédité)
  • 1987 : Neige sur Beverly Hills (Less than Zero) de Marek Kanievska : un invité de la fête (non crédité)
  • 1988 : The Dark Side of the Sun de Bozidar Nikolic : Rick
  • 1989 : Happy Together de Mel Damski : Brian
  • 1989 : Cutting Class de Rospo Pallenberg : Dwight Ingalls
  • 1991 : Rebelles (Across the Tracks) de Sandy Tung : Joe Maloney
  • 1991 : Thelma et Louise (Thelma and Louise) de Ridley Scott : J.D.
  • 1991 : Johnny Suede de Tom DiCillo : Johnny Suede
  • 1992 : Cool World de Ralph Bakshi : détective Frank Harris
  • 1992 : Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) de Robert Redford : Paul Maclean
  • 1993 : Kalifornia de Dominic Sena : Early Grayce
  • 1993 : True Romance de Tony Scott : Floyd
  • 1994 : The Favor de Donald Petrie : Elliott Fowler
  • 1994 : Entretien avec un vampire (Interview with the Vampire: The Vampire Chronicles) de Neil Jordan : Louis de Pointe du Lac
  • 1994 : Légendes d'automne (Legends of the Fall) de Edward Zwick : Tristan Ludlow
  • 1995 : Seven de David Fincher : détective David Mills
  • 1995 : L'Armée des douze singes (Twelve Monkeys) de Terry Gilliam : Jeffrey Goines
  • 1996 : Sleepers de Barry Levinson : Michael Sullivan
  • 1997 : Ennemis rapprochés (The Devil's Own) de Alan J. Pakula : Rory Devaney / Francis Austin McGuire
  • 1997 : Sept ans au Tibet (Seven Years in Tibet) de Jean-Jacques Annaud : Heinrich Harrer
  • 1998 : Rencontre avec Joe Black (Meet Joe Black) de Martin Brest : Joe Black
  • 1999 : Fight Club de David Fincher : Tyler Durden
  • 2000 : Snatch : Tu braques ou tu raques (Snatch) de Guy Ritchie : Mickey O'Neil
  • 2001 : Le Mexicain (The Mexican) de Gore Verbinski : Jerry Welbach
  • 2001 : Spy Game : Jeu d'espions (Spy Game) de Tony Scott : Tom Bishop
  • 2001 : Ocean's Eleven de Steven Soderbergh : Rusty Ryan
  • 2002 : Full Frontal de Steven Soderbergh : lui-même
  • 2002 : Confessions d'un homme dangereux (Confessions of a Dangerous Mind) de George Clooney : Brad (candidat au Dating Game)
  • 2003 : Sinbad : La Légende des sept mers (Sinbad : Legend of the Seven Seas) de Patrick Gilmore et Tim Johnson : Sinbad (voix originale)
  • 2004 : Troie (Troy) de Wolfgang Petersen : Achille
  • 2004 : Ocean's Twelve de Steven Soderbergh : Rusty Ryan
  • 2005 : Mr. et Mrs. Smith de Doug Liman : John Smith
  • 2006 : Babel de Alejandro González Iñárritu : Richard Jones
  • 2007 : Ocean's Thirteen de Steven Soderbergh : Rusty Ryan
  • 2007 : L'Assassinat de Jesse James parle lâche Robert Ford (The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford) de Andrew Dominik : Jesse James
  • 2008 : Burn After Reading de Joel et Ethan Coen : Chad Feldheimer
  • 2008 : L'Étrange Histoire de Benjamin Button (The Curious Case of Benjamin Button) de David Fincher : Benjamin Button
  • 2009 : Inglourious Basterds de Quentin Tarantino : lieutenant Aldo Raine
  • 2010 : Megamind de Tom McGrath : Metro-Man (voix originale)
  • 2011 : The Tree of Life de Terrence Malick : M. O'Brien
  • 2011 : Le Stratège (Moneyball) de Bennett Miller : Billy Beane
  • 2011 : Happy Feet 2 de George Miller : Will le Krill (voix originale)
  • 2012 : Cogan : La Mort en douce (Killing Them Softly) de Andrew Dominik : Jackie Cogan
  • 2013 : World War Z de Marc Forster : Gerry Lane
  • 2013 : Twelve Years a Slave de Steve McQueen : Bass
  • 2013 : Cartel (The Counselor) de Ridley Scott : Westray
  • 2014 : Fury de David Ayer : Wardaddy
  • 2014 : 22 Jump Street de Phil Lord et Chris Miller : Un documentariste à l'Université (caméo)
  • 2015 : Vue sur mer (By the Sea) d'Angelina Jolie : Roland
  • 2015 : The Big Short : Le Casse du siècle (The Big Short) d'Adam McKay : Ben Rickert
  • 2016 : Alliés (Allied) de Robert Zemeckis : Max Vatan
  • 2017 : Voyage of Time : Au fil de la vie (Voyage of Time) de Terrence Malick : narrateur dans la version IMAX anglaise
  • 2017 : War Machine de David Michôd : le général Stanley McChrystal (Glen McMahon dans le film)
À venir :
  • 2019 : Ad Astra de James Gray : Roy McBride
  • 2019 : Once Upon a Time in Hollywood de Quentin Tarantino : Cliff Booth.
[Cet article est très largement emprunté aux notices de Wikipedia consacrées à l'acteur, en anglais et en français]


2 commentaires:

  1. Bonsoir Roland, j'avais vraiment apprécié Brad Pitt dans Thelma et Louise, Au milieu coule une rivière, Seven, L'armée des 12 singes ou Entretien avec un vampire et Légendes d'automne. Quand on regarde sa filmographie, elle est tout à fait honorable. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  2. sa filmographie est en effet impressionnante. A part quelques ratées (Troie, la série des Ocean's, purement commerciales), c'est un excellent acteur. Mais je crois bien dans "Au milieu coule une rivière" qu'il est le meilleur.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.