lundi 9 avril 2018

LA LISTE DE SCHINDLER film de Steven SPIELBERG (USA- 1993)



La Liste de Schindler (Schindler's List) est un film dramatique et historique américain réalisé par Steven Spielberg, sorti en 1993, avec Liam Neeson, Ben Kingsley et Ralph Fiennes dans les rôles principaux.

Le film, inspiré du roman homonyme paru en 1982 de Thomas Keneally, décrit comment Oskar Schindler, un industriel allemand, réussit pendant la Seconde Guerre mondiale à sauver environ 1 200 Juifs promis à la mort dans le camp de concentration de Płaszów, sans pour autant occulter les travers d'un personnage un peu ambigu et cherchant à tirer un profit matériel de la situation.

Le film existe en DVD (2 DVD – durée 3.15 H avec d’intéressants bonus.

Présentation

À Cracovie (Pologne), durant la Seconde Guerre mondiale, l’ordre est donné par les Allemands de parquer tous les juifs dans le ghetto de Cracovie. Oskar Schindler (Liam Neeson), un industriel allemand, membre du parti nazi, corrompt des membres de la Wehrmacht et des officiers SS pour obtenir, parmi la population juive, une main d’œuvre qui ne lui coûtera rien et relancer la production d’une usine de métal émaillé en faillite. Pour les recruter, il engage un comptable juif, Itzhak Stern (Ben Kingsley). Celui-ci est par ailleurs un représentant local de la communauté juive et a des contacts parmi le marché noir et la communauté juive des affaires. Stern aide alors Schindler à trouver des financements pour lancer son entreprise. Schindler, qui, dans un premier temps, ne se préoccupe pas du sort des Juifs, devient l’ami intime d’Amon Göth (Ralph Fiennes), le commandant du camp, un sadique qui fait régner la terreur parmi les prisonniers.

Ayant pris conscience, lors de la liquidation du ghetto, de l’horreur et de la folie nazie, il fera tout pour protéger le maximum de Juifs en les embauchant dans son usine, où ils sont à l’abri des exactions de Goeth. Il fait alors inscrire leur nom sur la « liste de Schindler » qui finira par compter 1200 noms qui échapperont ainsi à la « solution finale ».

En 1945, lors de la fin de la guerre, Oskar Schindler et sa femme, ruinés, quittent le pays. Schindler est pourchassé comme membre du parti nazi et comme un profiteur de guerre. Fuyant l'avancée de l'armée rouge, il se rend aux Américains et il obtiendra la reconnaissance de « Juste parmi les Nations » décernée à ceux qui ont sauvé des Juifs.    

Dans les scènes finales, on peut voir la pendaison de Göth et un résumé de la vie de Schindler après la guerre. Puis le film en noir et blanc se colorise pour montrer les Schindlerjuden (Les « Juifs de Schindler ») accompagnés des acteurs du film venus, de nos jours, déposer des pierres sur la tombe de Schindler située dans le cimetière chrétien de Jérusalem. Dans la dernière scène, l'acteur Liam Neeson y dépose deux roses.  

Autour du film

Dans le bonus qui suit le film, Steven Spielberg présente l’extraordinaire travail de mémoire fait par la Shoah Foundation, la Fondation des archives de l'histoire audiovisuelle des survivants de la Shoah, qu’il a fondée en 1994 pour recueillir le témoignage de 52 000 rescapés (https://sfiaccess.usc.edu/).  
En 2004, La Liste de Schindler est sélectionné par la bibliothèque du Congrès pour être conservé au National Film Registry pour son « importance culturelle, historique ou esthétique ».

La Liste de Schindler est classé dans le Top 100 de l'American Film Institute à la huitième position. Il est également sixième dans le classement des meilleurs films de tous les temps sur le site de référence IMDB avec une note de 8,9⁄10. Par ailleurs, les personnages d'Oskar Schindler et Amon Göth sont classés parmi les « 100 Héros et Méchants » du cinéma.

Mon opinion sur ce film

J’ai ce film depuis plusieurs années dans ma DVDthèque mais je n’avais encore jamais eu le courage de le voir. Je m’y suis pris en trois fois, tant il est long (3.15 H et plus de 4 H avec les bonus). Le film décrit toute l’horreur et la folie du système nazi, appliqué à la population de Cracovie. J’avais déjà vu Le pianiste, de Roman Polanski, que je considère comme un chef-d’œuvre. Le film de Spielberg est bouleversant. Certaines scènes sont particulièrement difficiles à supporter. Mais je n’ai jamais ressenti l’émotion qui m’a saisi en visionnant Le Pianiste, en particulier la scène où l’officier SS l’oblige à jouer pour lui la Sonate de Chopin

Récompenses

Si le film lui-même a été multirécompensé (en particulier par trois Golden Globes et sept Oscars), il n'en a pas été de même des acteurs. Liam Neeson, dont c'est sans doute le plus grand rôle au cinéma, n'a, malgré une nomination aux Golden Globes, pas obtenu une récompense, pourtant amplement méritée, pour son jeu complexe. Seul Ralph Fiennes a obtenu un BAFTA comme "meilleur acteur dans un second rôle", ce qui est la moindre des choses pour son interprétation glaciale d'Amon Göth qui préfigure à 14 ans de distance, un autre meurtrier pyschopathe, l'effrayant Lord Voldemort dans Harry Potter

Dans le même registre, vous pouvez voir :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.