lundi 26 mai 2014

VANILLIA SKY de Cameron Crowe (USA-2001)


Vanillia sky de Cameron Crowe (2001)

Vanilla Sky (Un ciel couleur vanille) est un film américain de 2001, réalisé par Cameron Crowe. C'est un remake du film espagnol Ouvre les yeux réalisé par Alejandro Amenábar en 1997.

Synopsis

David Aames (Tom Cruise) est  un jeune et brillant éditeur new-yorkais qui a tout pour lui : la beauté, le charisme, l'argent, la réussite professionnelle et les femmes. Son ami Pelayo lui présente Sofia (Penelope Cruz), sa nouvelle compagne. David en tombe instantanément amoureux. Mais une de ses anciennes amies, Julie (Cameron Diaz), qui est d'une jalousie maladive, lui fait une scène alors qu'elle conduit et précipite leur voiture par-dessus un pont. Julie meurt alors que David, bien que gravement blessé, réchappe de l'accident. Il est reste cependant défiguré et ni son argent ni la chirurgie esthétique ne peuvent lui permettre de retrouver son visage d'avant : les médecins lui annoncent qu'il restera défiguré. Il va être obligé de porter un masque en permanence, ce qui fait de lui un paria : ses anciens amis l'évitent et sa nouvelle conquête, Sofia, le rejette. Incapable ce supporter ce terrible revers du sort, il sombre dans l'alcool. Un matin, après une nuit de cuite où il erre dans la rue, David est réveillé par Sofia. Ils continuent à se revoir. Les médecins annoncent à David qu'il pourra retrouver son vrai visage. Tout semble donc s'arranger si ce n'est que David a régulièrement la vision de son visage défiguré.

Un jour, en se rendant à l'appartement de Sofia, il découvre Julie qui semble être au courant de tous les faits et gestes de Sofia. Dans un accès de colère, il l'étrangle. Arrêté par la police, il est placé en hôpital psychiatrique. Lors d'un entretien avec un psychologue, il voit une publicité pour une société intitulée "Life extension" qui propose à ses clients atteints de maladie de les placer en cryogénisation le temps qu'il faudra pour trouver un remède à leurs problèmes. Pendant cette période, le patient sera dans un état de "rêve lucide". En voyant cette information, David a une impression de déjà-vu.  Conduit dans les locaux de "Life extension", David réalise qu'il se trouve déjà en état de "rêve lucide" et que ce rêve est devenu un cauchemar. A partir de là, le spectateur a aussi l'impression de vivre un cauchemar. A la fin, David n'a d'autre option, pour mettre fin au cauchemar permanent qu'il vit, de se jeter du haut du toit d'un immeuble. Mais l’immeuble, trop haut pour exister, est une illusion. Lors de la chute interminable, David voit défiler toute sa vie sous forme de flash-back mais, au moment où il devrait toucher le sol, une voix féminine lui enjoint d'ouvrir les yeux. Le spectateur comprend alors que David était en état de rêve.  

 "Vanillia Sky" (Un ciel de vanille) fait référence à un tableau de Monet qui apparaît dans le film. On le classe généralement parmi les thrillers mais il pourrait tout aussi bien être qualifié de drame psychologique, de film onirique ou de science-fiction tant on y retrouve, savamment mélangés, tous ces ingrédients. C'est, en tout cas, au même titre que "L'agence" (The adjustment bureau), Inception, Existenz ou Memento un film troublant où le spectateur ne sait pas où s'arrête le rêve (ou plutôt le cauchemar!) et où commence la réalité. Sans doute est-ce pourquoi le film, malgré sa distribution prestigieuse (Tom Cruise, Penelope Cruz, Cameron Diaz mais aussi Kurt Russel, Tilda Swinton, etc.) et une bande son exceptionnelle (Paul McCartney, Radiohead, REM,  Jeff Buckley, U2, etc.) n'a pas été très bien reçu par la critique. Par contre, il s'est classé n°1 au box office dès sa sortie, certainement justement en raison de sa distribution mais aussi peut-être parce que les spectateurs ont été séduits par l'histoire de base, qui contient tous les ingrédients romantiques du riche et beau séducteur détruit en un instant par sa passion pour se retrouver enfermé dans son propre cauchemar. La suite du film, passablement « prise de tête » est une autre affaire… C’est pourquoi Vanilla sky est tout sauf un film facile qui mérite d'être vu mais qui risque aussi de vous flanquer une sacrée migraine.


Autres films de Cameron Crowe : Jerry Maguire (toujours avec Tom Cruise), heureusement beaucoup plus accessible !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.