vendredi 12 mai 2017

MOI, CESAR, 10 ANS 1/2, 1 m 39 film de Richard BERRY (FR-2003)



Moi César, 10 ans ½, 1m39 est un film français réalisé par Richard Berry, sorti en 2003.

Résumé

César (Jules Sitruk) habite à Montmartre. Il a 10 ans et demi et mesure 1,39 m. Garçon rond, plutôt timide mais réfléchissant énormément sur sa condition d'enfant, adorant les desserts et les pâtisseries, est très amoureux de Sarah Delgado (Joséphine Berry), la première de la classe décrite comme la « plus belle fille de l'école », qui est aussi dans le cœur de Morgan Boulanger (Mabô Kouyaté) le meilleur ami de César.

Morgan, qui ne connaît pas son père, décide d’aller le retrouver à Londres où celui-ci réside. Sarah, qui parle très bien anglais parce que sa mère est d’origine anglaise, et César, son meilleur ami, l’accompagnent. Sur leur chemin, ils croisent Gloria (Anna Karina), une cinquantenaire sympathique et protectrice, qui va les aider dans leur folle aventure afin de retrouver Mr Fitzpatrick (Charley Boorman), le père de Morgan. Les trois amis partent sans rien dire à leurs parents dans un voyage qui leur réservera bien des aventures.

Autour du film

Le film a été présenté au Festival des films du monde de Montréal le 28 août 2003.
On peut voir dans le film des extraits et une parodie de Pulp Fiction. Maria de Medeiros, qui joue le rôle de la mère de César jouait Fabienne, la petite amie de Bruce Willis dans ce film.
C'est le deuxième film en tant que réalisateur de Richard Berry après L'Art (délicat) de la séduction (2001).

C'est Joséphine Berry, la fille du réalisateur, qui interprète le personnage de Sarah, qui s'inspire d'ailleurs d'elle-même.

Katrine Boorman, qui interprète la mère de Sarah, est la fille du réalisateur John Boorman. Vingt ans après Excalibur, elle retrouve son frère Charley, qui jouait aussi dans ce film.

Jean-Paul Rouve et Jules Sitruk s'étaient déjà croisés sur le tournage de Monsieur Batignole (2002) réalisé par Gérard Jugnot.

Richard Berry a choisi de filmer presque tout le film à hauteur des enfants :

« Je souhaitais replacer les choses dans ce regard des premières années. Tout ce que vit le personnage est perçu uniquement de son point de vue. Je suis donc parti de ce principe de subjectivité absolue, à travers mes propres expériences transposées. » Richard Berry

À l'origine, Richard Berry souhaitait un jeune acteur avec un certain embonpoint pour le personnage de César. Jules Sitruk dut alors porter des prothèses pour le grossir.

Mon opinion sur ce film


L'idée de départ était bonne : trois copains partent à la recherche du père de l'un d'entre eux sans se préoccuper des dangers et des risques qu'ils auront à braver. Mais le scénario est vraiment trop indigent pour qu'on y croie une minute. Dommage, car ce film gentillet se laisse cependant regarder malgré tous ses défauts : situations improbables, trop nombreux clichés sur l’enfance… Il faut dire qu'il repose exclusivement sur la prestation pétillante et la belle complicité des trois enfants, Jules Sitruk, en premier, qui joue le rôle de César. Après avoir interprété d’autres rôles où on l’avait particulièrement remarqué, Sans famille, 2000 et surtout Monsieur Batignole, 2002, sa bouille sympathique le rend toujours aussi craquant. Les deux autres jeunes acteurs, Mabô Kouyaté et Joséphine Berry, la fille de Richard Berry, sont aussi excellents et dament largement le pion à tous les acteurs adultes qui passent, pour la plupart (à part Jean-Paul Rouve et surtout Anna Karina), au second plan.   

Dans le même esprit, vous pouvez voir : 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.