mardi 2 juillet 2013

Daniel BRÜHL (Acteur germano-espagnol)


Daniel Brühl (acteur germano-espagnol)

Daniel Brühl, de son nom complet Daniel Cesar Martin Brühl Gonzalez Domingo, né le 16 juin 1978 à Barcelone, est un acteur germano-espagnol. Il parle couramment espagnol, allemand, anglais et  français et il a de solides notions en catalan.

Fils du comédien de théâtre Hanno Brühl et d'une professeure espagnole, Daniel Brühl passe son enfance aux côtés de son frère et de sa sœur à Cologne. Il vit actuellement à Berlin.

Il commence jeune une carrière dans le doublage grâce à son oncle et intervient dans de nombreuses séries télévisées allemandes. Il participe ensuite à des films allemands à petit budget comme Pour une poignée d'herbe ou Das weiße Rauschen. 

Il a déjà joué dans sept films et remporté le Prix Max Ophüls en 2001 quand il devient célèbre en Allemagne et dans plusieurs pays européens avec le rôle d'Alex dans Good bye, Lenin!  de Wolfgang Becker. Ce film à petit budget connaît un succès inattendu et sera vu par six millions de spectateurs à travers le monde. Daniel Brühl y joue le rôle d'un jeune Est-Allemand dont la mère passe huit mois dans le coma alors que l'Allemagne vit la chute du Mur de Berlin et la réunification. Avec la complicité de sa sœur et d'un ami, Alex  cache la vérité à sa mère, sympathisante idéaliste et naïve du régime communiste, en inventant toutes sortes de subterfuges aussi invraisemblables les uns que les autres. 

Brühl joue ensuite dans le film « The Edukators », qui contribue encore à sa notoriété et dans lequel il retrouve l'acteur Burghart Klaussner, qui jouait à ses côtés dans Goodbye, Lenin! 

Ces deux rôles lui ouvrent les portes d'une carrière internationale. Ils lui permettent ainsi en 2004 de jouer dans le magnifique film britannique de Charles Dance, « Les Dames deCornouailles », pour lequel il prend des cours de polonais et de violon, et dans Joyeux Noël, une coproduction européenne mêlant des acteurs français, allemands et écossais. Il est par la suite à l'affiche de Two Days in Paris et de la superproduction La vengeance dans la peau avec Matt Damon dans le rôle principal.

Il a confirmé depuis le tournant international pris par sa carrière en jouant dans le film Inglourious Basterds, de Quentin Tarantino (2009) dans le film de Julie Delpy, « La Comtesse » ou encore dans le film espagnol « Salvador », biopic sur le militant anarchiste catalan Salvador Puig Antich (et non Salvador Dali !).

A 33 ans, il a déjà tourné un nombre impressionnant de films (29 en 2011). Je l’ai personnellement découvert dans « Ladies in lavender » (les dames de Cornouailles, 2004) où son jeu délicat m’a véritablement séduit et où il tient tête à deux grandes dames du cinéma anglais, Maggie Smith et Judi Dench, impayables en vieilles filles amoureuses. 

Il joue le rôle du lieutenant de Julian Assange dans le film Le cinquième pouvoir (2013).

Son dernier tournage : La femme au tableau de Simon Curtis (2015).

A voir aussi dans : Moi et Kaminski (2015)

1 commentaire:

  1. Bonsoir Roland, Daniel Brühl est un jeune acteur à suivre, j'avais beaucoup apprécié Les dames de Cornouailles (il faut dire que Maggie Smith et Judi Dench sont sensationnelles). Good Bye Lenin était une jolie fable. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.