jeudi 13 avril 2017

THE WHITE QUEEN - Série historique (GB-2013)


The White Queen est une mini-série britannique en dix parties de 60 minutes basée sur les romans de Philippa Gregory : The White Queen, The Red Queen et The Kingmaker's Daughter. Le premier épisode fut diffusé sur BBC One le 16 juin 2013 et aux États-Unis le 10 août 2013 sur la chaîne Starz. La chaîne BBC a annoncé le 20 août 2013 qu'il n'y aura qu'une seule saison. Chez Starz, on a néanmoins laissé entendre qu'ils pourraient continuer seul la saga avec l'adaptation du roman The White Princess de Philippa Gregory.


Résumé

La série débute en 1464, peu de temps après la fin de la Guerre de Cent Ans. L'Angleterre est à nouveau engagée dans une guerre sanglante qui dure depuis neuf ans : la guerre des Deux-Roses où s'opposent violemment deux familles, les York et les Lancastre, afin de s'emparer du trône d'Angleterre.

Dans les 1ers épisodes, on assiste à la rencontre entre Edouard IV d’York (Max Irons) avec Elizabeth Grey (Rebecca Ferguson), une roturière, veuve et désargenté, qui a tout perdu dans la guerre et qu’il imposera à Lord Warwick (James Frain) et à la cour qui voulaient organiser son mariage avec une héritière du trône de France.

Édouard IV d'Angleterre (28 avril 1442 – 9 avril 1483), est le quatrième enfant de Richard Plantagenêt, duc d'York. Les prétentions de son père à la couronne d'Angleterre furent le facteur déclenchant du terrible conflit connu sous le nom de « guerre des Deux-Roses ». Edouard IV devint roi d'Angleterre de 1461 à 1483 après avoir vaincu Henri VI de Lancastre à la bataille de Towton. Il fut le premier héritier de la maison d'York à monter sur le trône d’Angleterre.

La première partie de son règne fut troublée par la poursuite de la guerre des Deux-Roses mais, une fois la menace de la maison de Lancastre éliminée à la suite de la bataille de Tewkesbury, l'Angleterre connut la paix jusqu'à sa mort soudaine (maladie ou plus vraisemblablement empoisonnement ?) Son règne fut brièvement interrompu par un retour de Henri VI entre le 3 octobre 14701 et le 11 avril 1471. Ce sont ses fils, Edouard V et son jeune frère Richard de Shrewsbury, nés de son union avec Elizabeth, qui furent enfermés et sans doute assassinés dans la Tour de Londres,par leur oncle Richard III (le fameux Richard III de Shakespeare).   

Acteurs


Maison d'York
  • Max Irons (V. F. : Paolo Domingo) : Édouard IV d'Angleterre
  • Rebecca Ferguson (V. F. : Laura Blanc) : Élisabeth puis Woodville, la « Reine Blanche » et reine consort d'Angleterre d'Édouard IV
  • James Frain (V. F. : Jean-Pierre Michaël) : Richard Neville (16e comte de Warwick), le « Faiseur de rois »
  • Caroline Goodall (V. F. : Liliane Patrick) : Cécile Neville, Duchesse d'York, mère d'Édouard IV d'Angleterre, George, duc de Clarence et du futur Richard III d'Angleterre, et tante de Lord Warwick
  • David Oakes (V. F. : Cédric Dumond) : George, duc de Clarence, frère d'Édouard IV d'Angleterre
  • Aneurin Barnard (V. F. : Stéphane Ronchewski) : Richard, Duc de Gloucester, futur Richard III d'Angleterre, frère d'Édouard IV d'Angleterre
  • Janet McTeer (V. F. : Isabelle Gardien) : Jacquette de Luxembourg, Lady Rivers, mère d'Élisabeth Woodville
  • Faye Marsay (V. F. : Marie Tirmont) : Anne Neville, fille de Lord Warwick -un pion dans la bataille pour le pouvoir de son père en tant que princesse de Galles (Maison Lancastre), futur reine consort de Richard III d'Angleterre (Maison d'York)
  • Eleanor Tomlinson (V. F. : Delphine Rivière) : Isabelle Neville, fille de Lord Warwick et sœur aînée d'Anne Neville, Duchesse de Clarence par son mariage avec George, Duc de Clarence
  • Sonny Ashbourne Serkis : prince de Galles, futur roi Édouard V d'Angleterre, fils aîné et héritier d'Édouard IV et d'Élisabeth Woodville, un des princes dans la Tour
Maison Lancastre
  • Amanda Hale (V. F. : Hélène Bizot) : Margaret Beaufort, La « Reine Rouge », femme très pieuse prête à tout pour mettre son jeune fils Henri Tudor sur le trône
  • Tom McKay (V. F. : Matthieu Albertini) : Jasper Tudor, beau-frère de Lady Margaret Beaufort et oncle d'Henri Tudor
Mon opinion sur cette série

Je n’ai vu pour l’instant et par le plus grand des hasards que les deux premières parties de cette série sur la chaîne 23. Elle traite d'un épisode de l'histoire de l'Angleterre dont tout le monde a entendu parler (la "Guerre des Deux-Roses"), autrement dit la guerre sanglante que se sont livrées sur plusieurs générations deux familles anglaises, les York et les Lancastre (dont chacune avait une rose pour emblème), pour placer un roi sur le trône d’Angleterre. Comme toutes les séries historiques, elle souffre de beaucoup de raccourcis et d'approximations (voire de libertés avec l'histoire) mais elle se laisse regarder en raison de la beauté de ses acteurs, des costumes et des décors, servis par une grande qualité d'image.

Dans le même esprit, vous pourriez être intéressé(e) par  : 

Sur le Moyen-âge :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.