dimanche 21 juin 2015

LES CHRONIQUES MARTIENNES série TV (USA-GB 1979)


Les chroniques martiennes est une minisérie télévisée, coproduite en 1979 par NBC et la BBC, basée sur le célèbre recueil de nouvelles du même nom de Ray Bradbury. La minisérie compte 33 épisodes qui durent 4 heures. Le scenario a été écrit par Richard Matheson et le tournage dirigé par Michael Anderson.

Synopsis

La série reprend librement le découpage du livre qui est censé raconter les expéditions terriennes successives pour coloniser la planète Mars. La très ancienne civilisation martienne, sur le déclin, finit par disparaître devant l'arrivée de plus en plus massive des hommes de la Terre. À cause d'une guerre qui se déclare sur leur planète d'origine, les hommes repartent et abandonnent Mars, à l'exception d'une poignée d'entre eux.

Mon opinion sur cette série : "Pauvres martiens ! Je vous présente toutes mes condoléances !"

Que dire de cette série ? J’étais heureux de découvrir une adaptation filmée d’un livre qui, pour moi est un des grands classiques de la science-fiction. Sachant que la réalisation datait de 1979, je m’attendais bien à ce que ce film soit un peu daté mais pas à ce point ! J’ai rarement vu quelque chose d’aussi catastrophiquement raté : les effets spéciaux dignes d’un atelier de collège, les costumes à l’avenant, les décors en carton-pâte, l'ensemble est pitoyable… On se demande même comment un acteur de la notoriété de Rock Hudson qui, à l'époque avait tourné dans plus de 50 films et était une star internationale, a pu se laisser convaincre de tourner dans cette farce. Car tout est ridicule dans cette réalisation, même pour l’époque, qui a vu tout de même sortir Star wars : l’empire contre-attaque ou Retour vers le futur, deux films qui, il est vrai, ont dû disposer de budgets largement plus conséquents que ces lamentables Chroniques. Tout est laid dans ce film, y compris la musique !    



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires, chers lecteurs, seront les bienvenus. Ils ne seront toutefois publiés qu'après modération et seront systématiquement supprimés s'ils comportent des termes injurieux, dans le cas de racisme, de caractère violent ou pornographique. Si vous souhaitez une réponse, n'envoyez pas un message anonyme mais laissez un nom ou un pseudo auquel je puisse vous contacter.